Accueil Actualité Togo : des  cartes pour mesurer les  impacts des inondations et de la...

Togo : des  cartes pour mesurer les  impacts des inondations et de la sécheresse du  Bassin de l’Oti

129
0
Maxime TEBLEKOU le chargé de projet GWP-AO

Le Togo sera  situé sur les zones impactées par les inondations et  la sécheresse dans le bassin  de l’Oti. Ceci via le projet « Intégrer la gestion des inondations et de la sécheresse, et l’alerte précoce pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin de la Volta » (VFDM) mis en œuvre par  l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), une agence spécialisée des Nations Unies, l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV) et le Partenariat Mondial de l’Eau en Afrique de l’Ouest (GWP-AO).

C’est ce qu’a fait savoir Maxime TEBLEKOU  le chargé de projet au secrétariat exécutif de partenariat régional  de l’eau de l’Afrique de l’Ouest (GWP-AO) ce jeudi lors d’un atelier à Lomé.

 

Togo : Le village de Tagba souffre du manque d’eau potable

Organisée pour se dérouler pendant trois jours, cette rencontre  a pour objectif de développer les connaissances des techniciens togolais  sur l’évaluation de la vulnérabilité et de l’impact des inondations ainsi que l’exposition à la sécheresse du bassin de l’Oti.

En d’autres termes  au cours de cette rencontre, les techniciens vont s’approprier la démarche méthodologique d’évaluation de l’exposition à la sécheresse, ainsi que de l’évaluation de l’impact des inondations. Avec pour finalité la production  des cartes des impacts des inondations et des cartes d’exposition à la sécheresse du bassin de l’Oti.

Vue d’ensemble des participants

« Au Togo la partie  concernée c’est le sous bassin de l’Oti. Et  il s’agit de  renforcer les capacités des pays à mieux gérer les inondations et la  sécheresse. Cet atelier s’inscrit dans le cadre d’aider les pays à pouvoir  identifier les zones impactés par la sécheresse et les zones impactés par les inondations dans le bassin de l’Oti au Togo. », a-t-il affirmé.

Togo /Risques d’Inondations : pour protéger les populations, le gouvernement met des mesures en place

Avant de poursuivre «  Le premier atelier organisé a renforcé la capacité des techniciens qui ont été  identifiés sur certains thèmes et ce deuxième nous permet d’aller un peu  plus loin pour élaborer des cartes pour les risques d’inondation et de  sécheresse et sur la base des données qui ont été collectées par les  techniciens. Ces données sont des données hydrologiques, météorologiques. Des  données sur l’agriculture et sur la foresterie. »

Pour information  les dites cartes de risques seront produites avec l’appui de la Fondation de recherche CIMA, une  fondation de recherche italienne qui appuie la protection civile italienne pour l’alerte précoce et la gestion des catastrophes.

Edem K.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here