Togo / Agriculture : grâce au MIFA, ABI-TCHAO Prenam produira du riz local à Tagnanboul

ABI-TCHAO Prenam est la promotrice de l’entreprise Jéricho, spécialisée dans la production de riz qui est basée à Lomé. Son ambition est de valoriser la localité de Tagnanboul dans la préfecture de Dankpen en exploitant 100 ha pour de la riziculture.

En d’autres termes il s’agira selon ses explications à Vert Togo  de porter le tonnage  de riz  à  2, 50 tonnes  par hectare et qui peut avec de l’entrain passer à 4 tonnes par ha.

Une initiative qui devrait booster la production de riz qui est passé de 58.637 tonnes à 145.000 tonnes, soit un  accroissement de 64% d’après les récents chiffres du ministère de l’Agriculture.

Après un séjour de  deux ans au Ghana, Prenam, de retour au pays, a décidé d’investir dans l’agriculture, mais plus précisément dans la filière du riz, conscient du « potentiel agricole de la région ».

« Nous avons choisi cette chaîne de valeur riz parce qu’elle nous permet d’avoir accès aux  fournisseurs d’intrants, à une institution financière, à des  agrégateurs, aux  industriels et au marché. Mon rêve c’est de pouvoir aller très loin avec ma production, nourrir la population togolaise avec le riz local et aussi diminuer l’importation de riz chinois dans mon pays. », explique-t-elle.

À la jeunesse, elle conseille « Je veux faire comprendre  à la jeunesse togolaise qu’il est temps de se réveiller  et de se mettre au travail pour mettre en valeur nos chaînes agricoles. »

Attendant avec impatience son financement auprès du MIFA, elle  livre ses produits aux ESOP de Mango.

Questionnée par rapport aux dispositions prises pour faire face à la pandémie de COVID-19, elle indique que les mesures prises par le gouvernement sont respectées afin que la production n’ait pas un impact négatif sur leur santé.

Le riz joue un rôle important dans l’économie des pays ouest africains ainsi que dans la consommation des ménages urbains et ruraux. En outre, du fait de la facilité et des faibles coûts de sa préparation, des prix relativement bas   et   de   la   régularité   de   son approvisionnement, le riz est devenu une denrée de consommation  courante  et  un  produit  stratégique pour  une  bonne  partie  de  la  population  mondiale.

Dans  cette perspective, le riz fait partie des cultures ciblées vu son  rôle  de  premier  plan  dans  les  stratégies  de consommation alimentaire en Afrique de l’Ouest et notamment au Togo .  De  ce  point  de  vue,  sa  disponibilité permanente doit  être assurée  pour faire face aux impératifs  de  sécurité  alimentaire.

Les perspectives du Togo sont très bonnes en matière de promotion de la filière riz et le pays a confirmé sa volonté à participer à la deuxième phase de la Coalition pour le développement de la riziculture en Afrique (CARD).

Edem K.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents