Le nombre de bois des plantations légalement exploités a triplé en une année

Le volume de bois issus des plantations légalement exploitées au Togo , a triplé , passant à 27 724,5 mètres cube par rapport à l’année 2016 ( 9.994 mètres cube ) a indiqué le ministère de l’environnement des ressources forestières pour le compte de l’année 2017.

À en croire le rapport bilan de la SCAPE , la baisse remarquable enregistrée en 2016 s’explique par le moratoire de dix ans décrété le 22 juin 2016 sur l’exploitation, l’importation et la réexportation des madreirs du Pterocarpus erinaceus , une essence forestière particulièrement surexploitée dans le pays, avec pour corollaire la réduction de la délivrance des permis d’exploitation.

En d’autres termes, la superficie de forêt aménagée, l’indicateur a connu une bonne progression en passant de 2.42,8 hectares en 2017 en raison notamment de la mise en œuvre de 68 sous-projets communautaires de gestion durable des forêt dans le cadre du Projet Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres( PGICT).

La bonne performance de 2017 est également portée par la capitalisation, pour la première fois , des efforts de plantations des privés et des organisations de la société civile.

Il faut préciser que la gestion des ressources forestières et des écosystèmes, est sous-tendue par le volume de bois issus des plantations légalement exploitées et la superficie de forêt aménagée, enrichie, plantée ou restaurées.

edem kolani

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents