FAO : Une action mondiale coordonnée, meilleur moyen contre la chenille légionnaire d’automne, selon Rémi Nono Womdim

La lutte contre les ravageurs transfrontières est pour le moins difficile. Les normes, les pratiques, les niveaux de capacité et l’engagement varient d’un pays et d’une région à l’autre; les interventions sont souvent ponctuelles et inefficaces.

La situation devient encore plus complexe lorsque les ravageurs en question, à l’instar de la chenille légionnaire d’automne, survolent les frontières, menacent la sécurité alimentaire et les moyens d’existence de millions de petits exploitants et entraînent de graves dommages sur les plans environnemental et économique, estime Rémi Nono Womdim, directeur adjoint Division de la production et de la protection des plantes (AGP) de la FAO – Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.

À travers le lancement de l’«Action mondiale pour le contrôle de la chenille légionnaire d’automne», une initiative pionnière qui vise à mobiliser 500 millions d’USD sur la période 2020-2022, la FAO entend prendre des mesures radicales, directes et coordonnées afin de combattre la légionnaire d’automne à l’échelle mondiale.

La chenille légionnaire d’automne est une chenille envahissante originaire du continent américain. Elle privilégie le maïs, mais se nourrit également d’au moins 80 autres cultures, parmi lesquelles le riz, le sorgho, le millet, la canne à sucre, les légumes et le coton. Une fois établie dans une région, la légionnaire d’automne est presque impossible à éradiquer et il est extrêmement difficile d’arrêter sa propagation: une adulte en bonne santé peut parcourir plusieurs centaines de kilomètres!

LIRE AUSSI: Lutte contre la chenille légionnaire d’automne : Une Action Mondiale  visant à réunir 500 million de dollars lancée

Depuis son arrivée en Afrique de l’Ouest, il y a près de quatre ans, Rémi Nono Womdim estime que la chenille légionnaire d’automne a déjà proliféré sur tout le continent africain et, au-delà, dans plus d’une dizaine de pays d’Asie, notamment la Chine et l’Inde.

L’Europe pourrait être la prochaine région concernée. La nouvelle Action mondiale pour le contrôle de la chenille légionnaire d’automne permettra d’intensifier massivement des projets et activités de la FAO en direction des centaines de millions d’agriculteurs touchés.

Elle poursuit trois grands objectifs: i) établir une coordination mondiale et une collaboration régionale en matière de surveillance, d’alerte rapide et de gestion intégrée de la chenille légionnaire d’automne; ii) diminuer les pertes associées aux récoltes; iii) réduire le risque de propagation ultérieure.

Womdim trouve particulièrement intéressant que le lancement de l’Action mondiale, le 4 décembre dernier, intervint deux jours seulement après l’ouverture officielle de l’Année internationale de la santé des végétaux 2020 des Nations unies (IYPH), sous l’égide de la FAO.

LIRE AUSSI: Au Togo , les chenilles légionnaires détruisent 160 000 hectares de maïs en un an selon la FAO

L’IYPH souligne l’importance de la santé des végétaux pour la santé de la planète et de l’humain et demande instamment que des mesures soient prises pour lutter la propagation des ravageurs et des maladies, en particulier en raison du changement climatique, des échanges commerciaux et d’autres facteurs.

En fin de compte, la réussite de l’Action mondiale, de l’IYPH et d’autres initiatives en matière de santé des végétaux sera fonction de la capacité de parties prenantes aussi nombreuses que diverses à oeuvrer ensemble à la réalisation d’un objectif commun, conclu l’expert de la FAO dans un article rédigé en décembre dernier.

La FAO jouera un rôle moteur dans la mise en oeuvre de ce modèle de partenariat et, selon les termes du Directeur général de la FAO, M. Qu Dongyu, s’engagera «à mettre les connaissances, l’expérience et les enseignements tirés des parties prenantes et des partenaires au service des agriculteurs du monde entier pour enrayer la menace que constitue ce ravageur».

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents