Accueil Actualité Voici le cri d’alerte de TEWOU Novissi aux maraîchers du Togo

Voici le cri d’alerte de TEWOU Novissi aux maraîchers du Togo

522
0

Dans la production maraîchère, les engrais chimiques sont administrés en vue d’augmenter le rendement des cultures. Cependant, ils sont non seulement responsables d’une pollution massive des sols, mais également, sont surtout la cause majeure de la pollution des eaux souterraines, principaux réservoirs d’eau potable.

Au Togo, malgré l’interdiction du Glyphosate, tout comme les autres pesticides non homologués, les systèmes de production maraîchers présentent des risques sanitaires et environnementaux très élevés à cause de l’utilisation excessive des engrais chimiques et des pratiques d’irrigations inefficaces.

Selon une étude menée par l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement au Togo (ANCE-TOGO) en 2015, environ 95% des maraîchers utilisent des engrais chimiques de synthèse pour leur production en raison de l’infertilité des sols.

M. TEWOU Novissi Dodzi, le Président de l’Association des Ruraux Épanouis-Togo (ARE-TOGO), interrogé par Vert-Togo interpelle les maraîchers de la préfecture des Lacs sur cette situation tout en les conviant à revenir à l’usage des engrais bio.

LIRE AUSSI: Les conséquences néfastes de l’utilisation des engrais

« Dans la région des plateaux par exemple le maraîchage ne se pratique pas véritablement, faute d’eau. Il  est plus pratiqué dans la préfecture des lacs étant donné que la région est plus profitable en l’eau. En plus, elle est une zone riche en azote et convient très bien aux légumes et surtout les légumes feuilles », explique-t-il avant de poursuivre.

« Mais le seul problème est l’usage intensif des engrais chimiques par les maraîchers dans cette activité. Ces derniers utilisent des herbicides, des insecticides chimiques qui agissent sur notre santé. », dénonce-t-il.

Et d’interpeller « Il faut que les maraîchers dans la zone portuaire utilisent plus d’engrais bio, des fertilisant bio, des intrants bio, des insecticides bio pour avoir des légumes plus comestibles et surtout pour prôner un maraîchage plus écolo. Beaucoup d’emplois peuvent être créés grâce au maraîchage si et seulement si on disposait assez de points d’eau dans les divers villages. »

La production maraîchère constitue une composante importante de l’agriculture dans les villes et contribue à la sécurité alimentaire en limitant les carences alimentaires graves. Cette production constitue également une source notable d’approvisionnement en légumes frais pour les divers marchés de la capitale.

Elle représente une activité génératrice de revenus souvent pratiquée par les groupes vulnérables ou marginalisés de la population urbaine.

Pour information, cette activité s’appuyant sur les initiatives locales, demeure mal organisée et mal structurée. Or elle est un complément financier non-négligeable dans le secteur agricole au Togo.

Il importe de ce fait que le gouvernement, par le biais du ministère en charge de l’agriculture procède à une réorganisation de ce sous-secteur pour une meilleure contribution de ses acteurs à l’économie.

Edem Kolani

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here