UMOA : Le Togo réussit son appel de fonds sur le marché financier

Le Togo boucle son premier appel de fonds du second trimestre de cette année avec un taux de couverture de plus de 100%, selon le rapport de l’UMOA-TITRES.

Ceci lui permet de faire un retour pour une émission de titres comptant pour ce trimestre.

C’est dans le mois d’avril que le pays connait une première opération dont le marché régionale de la dette fut un succès.
Pourtant le gouvernement Togolais prévoyait une mobilisation financière dont la valeur est estimée à 15 milliards de FCFA.
Le trésor public togolais solde la première opération entrant dans le compte du deuxième trimestre 2018 par un résultat dont le taux de couverture se fixe à 114%.

Les investisseurs des pays membres de l’Union Économique et monétaire ouest Africaine UEMOA ont souscrit aux bons du trésor Public Togolais à hauteur de 15 milliards 715 millions de francs CFA, alors que l’institution financière de l’Union Umoa titres n’avait émis que des encaisses d’une valeur totale estimée à 15 milliards.

Le pari est ainsi réussi pour l’Etat Togolais qui enregistre un net rebond à la suite d’un bilan mitigé des opérations du premier trimestre de cette année.

Si les détails sur la nature de ces émissions n’ont pas été communiqués, il convient de souligner que depuis janvier dernier, après que le Trésor Public ait publié son programme d’émission obligataire , la valeur nominale de ces titres était de 10 mille francs CFA avec un taux d’intérêt de 6,5% l’an.
Ces titres étaient subdivisés en Bons assimilables au trésor BAT et en obligations assimilables au trésor OAT. Pour le compte du trimestre dernier, l’Etat Togolais a élaboré un Programme de mobilisation de fonds sur le marché de l’Union Monétaire Ouest Africain Umoa.

Dans son programme le gouvernement ambitionnait d’engranger 90 milliards de francs CFA. Le bilan a cependant été moins satisfaisant. La nouvelle confiance qu’accordent les investisseurs étrangers à l’Etat est le résultat de la volonté de celui-ci de mettre fin à la crise politique qui n’aura que trop duré.

A l’annonce de l’ouverture de la facilitation en février dernier, l’émission du trésor dans le même temps, s’était soldée par un succès de plus de 100% traduisant ainsi l’impact des tensions politiques sur la décision des créanciers de l’état.

SOURCE : togomatin

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents