Togo-ONG SALUT : 30 aviculteurs appuyés pour former sur l’élevage des volailles améliorées

De plus en plus de Togolais s’intéressent à l’aviculture et y voient une activité principale génératrice de revenus. Cependant pour en tirer pleinement profit de cette opportunité, il faut maitriser certaines règles.

A l’ONG Solidarité en Action pour la Lutte contre la pauvreté -(SALUT), ces diverses règles qui sont entre autres : la gestion des ressources au choix de la race de poulet en passant par l’entretien du poulailler, sont essentielles pour qu’un éleveur puisse créer assez de richesse. En partenariat avec (Action Solidarité Tiers Monde) ASTM, l’ONG SALUT a organisé une formation pratique en élevage des volailles améliorées à croissance lente pour la production des œufs et de la chair dans le bassin versant du Zio qui a bénéficié à environ 30 personnes dont 21 femmes. Cette formation de deux jours, qui s’est déroulée le 9 et le 10 décembre, a été organisée à la maison des jeunes d’Adéticopé.

Togo : l’importation des volailles vivantes et leurs produits dérivés strictement interdite

D’après M. Attisso, animateur de projet à l’ONG SALUT, la formation vise d’abord à encourager et booster la production de poulet local au Togo.

Alors que le marché national est inondé de produits carnés importés, il s’agit de donner aux éleveurs les astuces pouvant leur permettre d’améliorer leur activité ,pour une disponibilité quantitative de la viande blanche et des œufs.

Vue partielle des participants lors de la formation

« Nous pouvons affirmer aujourd’hui que le secteur de l’élevage au Togo est confronté à pas mal de difficultés. Nous notons le vol des volailles, les maladies qui emportent plusieurs volailles, l’entretien du poulailler qui manque souvent et qui est le véritable vecteur des maladies. », a-t-il expliqué.

Avant de poursuivre « Les éleveurs ne peuvent pas vraiment vivre de cette activité si déjà l’alimentation des volailles pose un problème. Des fois même leur alimentation est déséquilibrée. Elle est constituée de moins de protéines au profit des céréales. La question de dimensionnement des enclos du poulailler se pose également. Alors qu’il y a une façon d’améliorer cet élevage en s’appropriant les bonnes règles. »

En plus de ces difficultés évoquées, M. ATTISO a indiqué le problème de la vaccination des volailles qui est souvent relégué au second plan par les éleveurs.

Les volailles ne sont pas régulièrement vaccinées alors que dans les enclos il se pose assez de problèmes sanitaire et d’hygiène. Quand tous ses aspects ne sont pas réunis, il y a une faible productivité et la croissance des animaux n’est pas atteinte. »

Et de préciser « Nous sommes convaincus qu’il y a plusieurs manières de corriger ces imperfections d’où cette formation »

De la farine de mouches destinée à l’alimentation des volailles à Nyamassila

Pour le formateur Ingénieur agronome zootechnicien M. Agbo , à l’issue de cette formation les participants doivent être en mesure de vacciner les volailles, ils doivent pouvoir faire une bonne programmation en terme d’alimentation, en terme de dimension des poulaillers.

« Le constat fait est que les producteurs mettent trop d’accent sur la production végétale que celle qui est animale. Ces producteurs ne prennent pas soin des volailles et c’est ce qui favorise la peste qui décime les volailles. Nous sommes là pour améliorer cette situation. Nous voulons qu’ils prennent en compte la santé des volailles. », a t-il affirmé.

Du côté des participants, la satisfaction a été totale après cette formation de deux jours.

« Je ne regrette pas de m’être inscrite à cette formation parce que j’ai beaucoup appris. Avant, je croyais faire bien pour mon élevage. Généralement on n’a pas de bénéfice en tant que telle. Mais ici j’ai appris que la vaccination a une place très importante dans l’élevage de nos volailles. », témoigne Adjare Célestine productrice de volailles.

Il faut préciser  que les producteurs agricoles et aviculteurs formés auront à leur tour pour rôle d’outiller les autres membres de leurs coopératives.

La rédaction

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents