Accueil Actualité Togo: Au port de pêche de Lomé, les poissons ne se vendent...

Togo: Au port de pêche de Lomé, les poissons ne se vendent plus à même le sol

261
0
Vue partielle du Bâtiment

Au port de pêche de Lomé, les poissons frais et les crudités ne se vendront plus  à même le sol et sans aucune mesure d’hygiène.

Cette situation  a été résolue par le gouvernement qui  a remis vendredi  aux femmes commerçantes et mareyeuses un marché moderne, cinq magasins, quatre-vingts boxes de mareyeuses, un vestiaire, une infirmerie et des sanitaires ainsi qu’un lot de 1600 gilets de sauvetage aux pêcheurs.

Togo/Port de pêche de Lomé : des grosses vagues violentes endommagent des pirogues et occasionnent des blessés

Ces infrastructures complémentaires permettront  à ces dernières  de disposer de moyens nécessaires et de travailler dans un environnement sain et adéquat pour une rentabilité optimale de leurs activités.

 La construction de ces infrastructures intervient deux ans après l’inauguration du nouveau port de pêche de Lomé par le chef de l’état.

Le Premier ministre a relevé l’importance de la pêche dans le développement du pays et  a invité les mareyeuses et pêcheurs à prendre soin de ces infrastructures qui ont été mises à leur disposition par le président de la République.

Elle a convié les bénéficiaires à être solidaires, à respecter les mesures barrières contre le coronavirus et à se faire vacciner.

Doté d’une capacité de 300 pirogues, ce nouvel équipement devrait pallier la réduction de 30% du bassin de l’ancien Port de pêche, ainsi que de l’espace réservé au stationnement des pirogues, à cause des travaux de renforcement des capacités du port de Lomé.

Pour le ministre en charge de la pêche, Édem Kokou Tengué, le secteur de la pêche et de l’aquaculture contribuent à la sécurité alimentaire essentiellement à travers la fourniture de protéines halieutiques hautement nutritives.

« Le secteur de la pêche est  un  grand pourvoyeur d’emplois, participant ainsi à la lutte contre la pauvreté”, a-t-il précisé.

Avant d’ajouter «Avec ce nouveau port de pêche, 8 000 emplois vont être consolidés dont 3 500 transformatrices de poissons, 1 500 mareyeuses et 3 000 pêcheurs.  5 000 nouveaux emplois directs et indirects sont attendus. Ces emplois concernent entre autres, la réparation des moteurs hors bords et des filets, le traitement de produits halieutiques, la fabrication et vente de glace, la vente de matériel de pêches et l’entretien des installations »

Il faut noter que  le nouveau port de pêche inauguré en 2019 a été construit à hauteur de 14 milliards F.CFA grâce au financement de l’Agence japonaise de coopération internationale(Jica).


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here