Accueil Actualité Pour préserver l’environnement, Brangama Ditorga mise sur des variétés améliorées de plantes...

Pour préserver l’environnement, Brangama Ditorga mise sur des variétés améliorées de plantes cultivées au Togo

381
0
Brangama Ditorga

Introduire des variétés améliorées de plantes cultivées au Togo. Non seulement des variétés améliorées qui auront des fruits et des noix pouvant être cueillis plus tôt durant le cycle de vie de l’arbre, mais qui vont continuer de produire bien plus longtemps que les anciennes variétés. Tel est l’objectif du jeune entrepreneur dans le secteur de l’agriculture et de l’environnement, Brangama Ditorga qui a rencontré la plateforme Bouge avec le 228 ce vendredi à Lomé.

Le technicien forestier interrogé compte soutenir le ministère de l’environnement dans l’accompagnement des paysans sur l’importance de reboiser et surtout sur les genres d’espèces qui doivent faire objet de reboisement.

Selon lui l’environnement doit être valorisé afin de permettre aux petits producteurs de pouvoir bénéficier de leur entrain pour la terre.

« Au Togo les agriculteurs auront besoin de toute une gamme de variétés améliorées de plantes cultivées, d’origine génétique diverse, qui soient adaptées à toute une série d’écosystèmes agricoles et de méthodes d’exploitation agricole et capables de s’adapter aux changements climatiques. », lance t-il.

Spécialisé dans l’implantation des fermes agricoles, notamment le maraîchage, l’élevage et l’agroforesterie, le chef de l’entreprise d’ENBRATOS fait également l’aménagement des forêts, de la sylviculture et l’installation des pépinières.

Ditorga renforce les forêts sacrées, communautaires et des variétés améliorées au niveau du reboisement au Togo. L’autre spécialité de l’homme est l’installation des pépinières agrocom pour renforcer la capacité des pépiniéristes au Togo.

« Nous accompagnons des paysans et des pépiniéristes dans la connaissance des variétés d’espèces végétales et leur utilité et quelle espèce végétale reboiser. », confie-t-il.

Ancien étudiant à lInfa de Tové, le technicien agroforestier travaille sur un grand chantier à Avétonou et sur des fermes qui sont en train d’être installées à l’intérieur du pays.

Il est prêt a aidé tous les jeunes qui veulent entreprendre dans l’agriculture au Togo et qui sont désireux de créer des fermes agricoles.

Dans les semaines à venir, le jeune entrepreneur prévoit partager ses compétences avec ses congénères qui seront intéressés par ce qu’il fait.

Pour information, intensifier durablement les cultures au Togo aura permis de mettre au point une nouvelle gamme de variétés, mais aussi d’élargir l’éventail des variétés en puisant dans un plus grand nombre de cultures qui, de nos jours, sont souvent négligées.

Avec Bouge 228


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here