L’AVPA fait naître une nouvelle culture du café africain

Le Concours de l’Agence pour la Valorisation des produits agricoles (AVPA) marque l’évolution profonde d’une production qui passe peu à peu de l’état de matière première à celui d’une denrée gastronomique , d’une organisation du travail du type colonial(production de la matière au Sud , élaboration et valorisation au Nord) à une répartition plus équilibrée de la chaine de valeur.

Ces dernières années, le monde du Café a manifestement changé. Dans les pays producteurs , une conscience caféologique a vu le jour , une nouvelle culture du café basée sur les notions de qualité , de passion et de reconnaissance du terroir.

Le rôle central des caféiculteurs et leur légitimité dans la filière qui émerge petit à petit : le caféiculteur ne se limite plus à etre un simple producteur de matières premières transformées dans les pays consommateurs ; il maîtrise désormais la qualité du produit final et dispose des compétences, des capacités ainsi que la volonté de proposer un café de haute qualité des consommateurs locaux et internationaux de plus en plus exigeants. Le Togo a été déjà primé en 2015 et en 2016.

la rédaction

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents