Jeudi J’Ose, Numéro 39 : Les jeunes entrepreneurs ont des avantages avec la nouvelle loi de l’OTR

Les nouvelles réformes du système fiscal togolais ont été au  cœur des échanges  du 39e numéro de Jeudi J’Ose qui s’est tenu le 17 Janvier 2018 à la Maison des Jeunes d’Amadahomé à Lomé.

Initié par le Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ) avec l’appui de l’Office Togolais des Recettes et l’Assistance du Centre de Gestion Agrée, les questions des jeunes ont tourné essentiellement autour du thème «les nouvelles dispositions fiscales de la loi des finances gestion 2019 : quelle lecture en faire ?»

Les jeunes participants à la rencontre

Dans la dynamique d’accompagnement des jeunes entrepreneurs, des réformes majeures ont été effectuées pour l’amélioration du climat des affaires. On retient l’exonération de 02ans d’impôts et de la taxe Professionnelle Unique (TPU) après enregistrement au Centre de Formalité des Entreprises.

sahouda mivedor-gbadamassi

Il y a 08 à 09 axes qui sont supprimées dans la nouvelle législation pour améliorer davantage le climat des affaires a indiqué le chef législation fiscal à l’Office Togolais des Recettes.

Les jeunes qui ont adhéré au Centre de Gestion Agrée bénéficient de 40% de réduction de leurs impôts durant une durée de 2ans.

Par ailleurs, la Directrice Général du FAIEJ,Sahouda Mivedor-Gbadamassi a indiqué que cette rencontre a été une opportunité pour les jeunes de pouvoir avoir des éclaircissements sur la nouvelle loi de finance de l’OTR.

« Tout ce qui était sombre pour les jeunes a été éclairé. Aujourd’hui ces jeunes savant  que la nouvelle de loi de finance est un outil de promotion de croissance de leurs activités quand il est bien compris et bien expliqué. » A-t-elle confié.

À en croire des jeunes participants cette plateforme leur a été un ouf de soulagement en matière d’information et d’explication sur la nouvelle loi  financé.

« À présent je sais ce que je dois à l’OTR. Il y a de cela 03 ans, on ne comprenait rien, étant dans l’ignorance, on payait des sommes mirobolantes. Cependant, avec cette séance d’échange, je manque de mots, tellement la peur s’est dissipée. » A confié Da Antou, une jeune entrepreneure dans la transformation agro-alimentaire.

« Aujourd’hui, j’ai pris connaissance des avancées de l’OTR et c’est assez soulageant. J’étais dans l’informel, mais avec ces explications, je vais migrer dans le formel et surtout qu’il y a des réductions désormais. » A ajouté Dzreke Maxime, entrepreneur infographe.

Pour information, le CGA est un centre mis en place par l’Etat pour aider les jeunes entreprises dans leur développement. Il a pour vocation d’aider les entreprises à être pérennes et compétitives sur le marché. Le centre est abrité par la CCI Togo.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents