FSB /Jardins Potagers : L’ICAT et l’ANADEB apprécient le niveau d’avancement des activités

Du 20 au 24 février 2022, l’Institut de conseil et d’appui technique (ICAT) effectue une mission de suivi, de supervision et d’appui dans les dix (10) écoles à cantines, bénéficiaires des jardins potagers dans la région des Savanes.

Il s’agit des Écoles primaires publiques (EPP) Nandoga A, Tomonne, Nabatiga, Kpembona, Tolankartiga 2, Malgbangou, Djabdeni, Yoakpate, Fare, et Tambimone.

Appuyée par l’Antenne régionale de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb), l’équipe de mission vise à apprécier le niveau d’avancement des activités en lien avec la mise en œuvre des activités sur les sites de jardins potagers et relever les contraintes majeures en vue d’apporter des mesures correctives pour une meilleure valorisation desdits sites.

Togo : L’opération « Samedi propre » a tenu toutes ses promesses dans la commune d’Agoè Nyivé 3

Dans chaque localité visitée, les membres de l’équipe de l’ICAT animent des discussions participatives avec les bénéficiaires des jardins scolaires (les autorités locales et leurs communautés) en vue d’apprécier le niveau d’avancement des activités sur le terrain ; relever les contraintes majeures de réalisation des activités ; formuler des recommandations ; donner des orientations pour une meilleure poursuite des activités  et collecter des données pour rendre visible les actions sur les sites.

Pour soutenir le gouvernement togolais dans ses actions, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a planifié des actions de développement de système alimentaires inclusifs et nutritionnellement adapté au profit des communautés et des élèves d’écoles à cantine piloté par l’ANADEB. La réalisation des jardins scolaires est assurée par les deux (02) principaux acteurs à savoir l’ICAT et l’ANADEB sur financement du PAM.

Togo/ ANADEB : Les quartiers d’ Akodessewa et de Sossoukopé mis au propre

Exécutées par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) et financées par l’Etat togolais, les cantines scolaires sont mises en œuvre pour accroitre l’accès des enfants des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers, ce qui devrait en retour améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées.

Avec ANADEB

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents