Accueil Actualité Togo : Revue de presse Economique Environnementale et de Santé...

Togo : Revue de presse Economique Environnementale et de Santé du 25 avril 2018

217
0

L’actualité Togolaise en début de semaine sur les plans économiques, sanitaires et environnementaux est marquée respectivement par le lancement des activités du salon International de l’Eau de l’Energie et de l’Environnement à Lomé, la contractualisation du Centre Hospitalier Universel Sylvanus olympio CHU-SO de Lomé et l’affaire Vincent Bolloré au plan international.

Sur le plan Environnemental, l’hebdomadaire La Dépêche se prononce sur le lancement des activités du salon de l’Eau, l’Energie et l’Environnement à Lomé et titre « le 01er salon International de l’Eau, de l’Energie et de l’Environnement a ouvert ses portes hier à Lomé »

L’Eau, l’Energie et l’Environnement constituent des enjeux majeurs pour l’Afrique en général pour le togo en particulier. En vu d’apporter sa contribution à la recherche de solutions idoines à la maitrise des trois thématiques du développement «  Environnment event » a ouvert hier sur le site de la Foire à Lomé Togo 2000 , le 1er salon International de l’Eau, de l’Energie et de l’Environnement » informe l’auteur du journal dès l’entame de l’article » informe l’auteur de l’article.

« Le Président MEBA a déploré que les énergies ne se fédèrent pas autour des questions de développement. Il a félicité le gouvernement pour les efforts entrepris, tout en souhaitant que ca aille vite » a précisé le journal.

Sur le plan socio- économique, l’hebdomadaire La Manchette titre : « Togo-Guinée : Vincent Bolloré en garde à vue pour des soupçons de corruption en Afrique »

Selon une information rapportée par le journal «  le Monde » Vincent Bolloré a été placé en garde à vue ce mardi 24 avril. L’Industrie Français est entendu dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre pour des soupçons de corruption en Guinée et au Togo. Les activités portuaires de son groupe à Lomé et à Conakry sont mises en cause »précise l’auteur dès l’entame de l’article.

Une question est au centre de cette affaire pour laquelle une information judiciaire est ouverte comment le groupe Bolloré a-t-il obtenu les concessions de deux terminaux à conteneurs sur les ports de Lomé et de Conakry ? Tient à préciser l’auteur de l’article.

Toujours sur le même plan, nos confrères de liberté reviennent à la charge et titre «  Vincent Bolloré en garde à vue dans l’affaire des concessions portuaires au Togo et en Guinée »
Il aurait sans doute préféré aller pêcher la crevette à Breg Meil, dans le Finistère, qui l’a vu grandir et où il se trouvait lors de la perquisition du siège de son groupe en Avril 2016. Mais deux ans plus tard, ce mardi 24avril 2016 c’est dans les locaux de la police judicaire, à Nanterre ou il était convoqué en tant que mis en cause que Vincent Bolloré était attendu » Informe le quotidien.

Sur le plan sanitaire, c’est le lancement officiel de la contractualisation par le chef de l’état hier qui fait le plus parlé certains journaux.

Le quotidien privé le forum de la Semaine réagit suite au sujet et titre «  Santé : Faure Gnassingbé a lancé la Contractualisation du CHU-SO ce Mardi » 

« La Contractualisation du Centre Hospitalier Universel Syvanus Olympio CHU-SO de Lomé, a été lancée ce mardi à Lomé par le Chef de l’état Faure Gnassingbé, en présence du ministre de la Santé, Moustapha Mijiyawa, du Directeur Général du CHU-SO, le médecin colonel Adom Wiyaou Kpao ainsi que plusieurs agents de santé » indique le site d’information nouvelleafrique.info.

Le quotidien Togo Matin aborde dans le même sens et titre «  Santé publique /Processus de contractualisation Plus de place au laisser-aller dans nos hôpitaux ! »

Engagé en juin 2017 par le ministère de la Santé et de la Protection Sociale , le processus de contractualisation a ,été porté de la phase expérimentale vers la phase d’extension par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé au centre hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio Ch So hier.

Hector Nammangue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here