Accueil Actualité Au Bénin, une soixantaine de jeunes Africains participent activement à la...

Au Bénin, une soixantaine de jeunes Africains participent activement à la mise en œuvre de l’ODD 13

205
0

La Édition du « Camp Climat Régional des Jeunes », a tenu toutes ses promesses du 12 au 14 Juillet  2019, à Zinvié-Kpotomey, au Bénin.

Placée autour du thème : «  Action des Jeunes pour l’Adaptation et la Résilience aux Effets des Changements Climatiques. » cette rencontre a convié divers jeunes climateurs et climatrices venus de cinq (5) pays en Afrique notamment du Togo, du Burkina-Faso , du Bénin, du Niger, du Mali pour prendre connaissance des 17 ODD, particulièrement de l’ODD 13, et à participer activement à sa mise en œuvre.

Organisée conjointement par  l’ONG ADCEJ et le RIJLF en partenariat avec le Club UEMOA pour l’intégration/Bénin, l’ONG YAD AFRICA ; CREDI-ONG  et l’Agence pour la Promotion des Objectifs de Développement Durable (APOD), cette rencontre a formé les jeunes africains ressortissants des pays membre de l’espace UEMOA sur les questions liées aux changements climatiques.

Le but a été de créer un cadre inclusif de discussion et d’actions, en mettant en commun les idées des jeunes, en leur fournissant les connaissances et outils nécessaires permettant de concrétiser les projets novateurs pour relever le défi climatique.

Vue partielle des participants

En d’autres termes, il s’est agi d’élaborer pendant le camp une feuille de route pour mettre en œuvre des projets dans leurs différentes communautés, en tenant compte de leurs capacités, des ressources disponibles, des conditions sociologiques et climatiques de chaque milieu.

Trois (3)  jours d’échanges, de réflexions et de découvertes ont donc tenu en haleine les Climateurs et Climatrices d’Afrique de l’Ouest sur le site du parc de la vallée du Sitatunga dans la localité de Zinvié au Bénin.

Vue partielle d’Elisée Nèyaassi DITCHARE s’entretenant avec les jeunes africains au camp

À en croire le Président International du RIJLF , Elisée Nèyaassi DITCHARE , la lutte contre les changements climatiques est une préoccupation majeure pour toutes les nations, et particulièrement pour les plus vulnérables. En 2015, les États membres  de l’Organisation des Nations unies ont fixé pour  atteinte des Objectifs du Développement Durable d’ici 2030, la lutte contre les changements climatiques (ODD 13)

LIRE AUSSI: ogo : 600 millions de F CFA , pour la préservation de la biodiversité dans le parc national de Fazao-Malfakassa

A travers cette initiative, l’objectif a été de permettre aux jeunes de découvrir encore mieux le bien-fondé de la biodiversité et je peux affirmer que les jeunes, décideurs de demain ne cesseront de participer activement à la mise en œuvre de l’atténuation et de l’adaptation.

Selon les jeunes participants africains, ce camp a été bénéfique pour eux.

« Ce camp m’a permis personnellement de rencontrer des leaders dans le domaine  vert que je voyais juste virtuellement. Et la rencontre avec ces derniers ne m’a pas seulement permis de nouer des partenariats, mais elle m’a permis aussi d’ apprendre des autres afin de mieux peaufiner mes idées entant que climateur  togolais. », a confié DIDU BOKO , Promoteur d’Eco Tourisme au Togo.

« Nous, jeunes à travers ce camp, nous avons acquis des connaissances approfondies sur les objectifs de Développement durable ainsi que celles des changements climatiques. Et je peux dire que je comprends désormais mieux mon rôle dans la lutte contre le changement climatique et dans la promotion du développement durable au Mali. » Scande , Ousmane Konate Osobio, un autre jeune climateur  Malien

Il faut noter que les jeunes africains climateurs   se sont donnés rendez-vous l’année prochaine pour d’autres réflexions autour de la cause climatique.

Hector Nammangue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here