Accueil Actualité Togo/Résilience des zones côtières : 8,9 millions $ pour la...

Togo/Résilience des zones côtières : 8,9 millions $ pour la subsistance des populations du littoral

783
0
Vue partielle de la bordure du village de Doèvi Copé

8,9 millions $, c’est le coût du  projet pour  renforcer la résilience des populations côtières togolaises face aux changements climatiques, qui  est en cours de formulation à Lomé.  Apprend-on du portail de Togofirst

Le projet en question  financé par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), suite à des ententes avec les autorités togolaises, ainsi qu’avec les  Organisations des Nations unies pour l’alimentation et l’Agriculture (FAO) comme agence d’exécution a fait objet d’une  rencontre  ce 25 septembre réunissant notamment des experts du changement climatique et des délégués de communautés du littoral.

LIRE AUSSI: Érosion côtière : D’ici 2035, le Togo perdra annuellement 5 milliards de F.cfa

L’idée est de se mettre d’accord sur les arrangements techniques et institutionnels pour la mise en œuvre du projet.

De fait ,  le projet qui répond au Plan National du Développement (PND) , s’inscrit également dans  l’objectif stratégique numéro 2 de la FAO.

Mise à part   la résilience de populations côtières face aux défis climatiques, à l’érosion côtière et la dégradation des sols, (en rendant notamment l’agriculture, la foresterie et la pêche plus productives et plus durables), le projet devrait contribuer également à l’amélioration et à l’accroissement des moyens de subsistance des communautés de la zone du littoral togolais.

LIRE AUSSI: Afrique de l’Ouest : L’absence de recherche fait résister le phénomène de l’érosion côtière

Et selon Djiwa Oyétoundé, chargé de Programme à la FAO-Togo,  l’initiative compte s’appuyer sur le processus de décentralisation en cours dans le pays, notamment les nouvelles circonscriptions mises en place.

Ainsi, « le projet va essayer de travailler avec [ces] communes pour les aider à intégrer les questions de changement climatique dans leur planification, et dans leur budgétisation », précise t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here