Accueil Actualité Togo/ Projet WACA ResiP :  L’ingéniosité du Pr Eklu-Natey saluée par le premier ministre Victoire Dogbe

Togo/ Projet WACA ResiP :  L’ingéniosité du Pr Eklu-Natey saluée par le premier ministre Victoire Dogbe

354
2
Le premier ministre Victoire Tomegah Dogbe sur le terrain

Le Premier ministre Victoire Tomegah Dogbe a salué l’ingéniosité du Pr Eklu-Natey, ingénieur Togolais qui a développé les technologies utilisées dans le cadre du projet WACA ResiP vendredi dernier Lors de sa visite sur le terrain aux  côtés de plusieurs membres de l’exécutif et du ministre en charge de la protection côtière Edem Tengue à Agbavi, Gbodjomé et d’autres localités des Lacs, le premier ministre s’est entretenue avec les riverains, qu’elle a remercié pour leur patience.

Sur son compte twitter  le premier ministre Victoire Tomegah Dogbe a rappelé la priorité que constitue la protection de la zone côtière dans la feuille de route du gouvernement avec un accent particulier qui est mis sur le développement de l’économie maritime.

« Le projet WACA ResiP qui s’inscrit dans cette dynamique, vise à réaliser dans un premier temps des travaux d’urgence pour freiner l’avancée de la mer et renforcer la résilience des pop face aux changements climatiques. Je tiens à saluer l’ingéniosité du Pr Eklu-Natey, ingénieur Togolais qui a développé les technologies utilisées dans le cadre de ce projet. Une grande fierté pour notre pays. » , a-t-elle publié sur son compte twitter.
En effet, afin de répondre efficacement aux risques climatiques, le Togo s’est lancé à la recherche de solutions innovantes de protection de ses côtes, dans le cadre de lutte contre l’érosion côtière et la protection de son littoral.

Vue partielle des travaux du Pr Eklu-Natey

L’objectif poursuivi  est clair : «  Plus aucun habitat sur la côte maritime ne doit être emporté par les vagues de la mer d’ici à juin 2021 »
C’est dans cet ordre d’idée  que le gouvernement togolais a confié récemment, à l’ingénieur Déo Eklu-Natey la mise en œuvre du projet d’urgence, en vue de protéger provisoirement, sinon sauver, toutes les maisons de la côte togolaise susceptibles d’être emportées par l’érosion avant mi-2021.

Le contrat a été  donc signé et l’ingénieur a fait sa part du travail.  Ce projet devrait coûter environ 600 millions FCFA à l’Etat togolais, avec l’appui de la Banque mondiale.
L’initiative, un projet provisoire, consiste à creuser des tranchées le long des infrastructures préalablement répertoriées, sur une profondeur de deux mètres environ, de sorte à favoriser un dépôt sédimentaire à l’arrivée des vagues et gagner de l’espace entre la mer et ces structures.
La technique, qui se veut simple et innovante, appartient à l’ingénieur togolais, qui devrait la mettre en pratique dans les mois à venir.

Edem Kolani


2 Commentaires

  1. Très rassurant de voir l’Afrique régler ses problème environnementaux par ses fils!
    Mes encouragements a Pr Eklu-Natey mais Mr Diedhiou, A.F également!
    🇹🇬 🇸🇳

  2. Très rassurant de voir l’Afrique régler ses problèmes environnementaux par ses fils!
    Mes encouragements a Pr Eklu-Natey et Mr Diedhiou, A.F !
    🇹🇬 🇸🇳

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here