Accueil Actualité Togo : Des résultats palpables de l’approche sécurité routière de ScanTogo

Togo : Des résultats palpables de l’approche sécurité routière de ScanTogo

338
0
Vue des responsables chargés de la sécurité routière à SCANTOGO

La filiale de Scanmem International et membre de HeidelbergCement, SCANTOGO, a adopté une nouvelle approche globale de la sécurité dans les transports. Un choix motivé par le souci du groupe, de promouvoir un développement durable axé sur l’être humain vivant dans un environnement sain et un cadre de vie agréable. Une sécurité qui cible les mesures ayant un impact direct et durable sur la santé, la qualité de vie, l’environnement et l’économie.

Vendredi 27 novembre à Sika-kondji (80 km de Lomé), le concept a fait l’objet d’un bilan de mise en œuvre sur la période 2019-2020. Ceci dans le cadre de la commémoration de la Journée africaine pour la sécurité routière, célébrée chaque 3e semaine du mois de novembre.

Selon Isaac Aménouglo, Transport Manager Cluster II, avec cette approche il a été réalisé des progrès dans la sécurité routière dans le cluster 2 (Togo, Bénin-Burkina Faso). « On note une nette réduction des cas d’accidents aujourd’hui. Avant l’arrivée de cette approche, c’était des cas d’accident mortels allant de 5 à 10 mais à l’heure où je vous parle il n’y a plus d’accident mortel.»

RSE : SCANTOGO réitère son engagement aux côtés des populations de Tabligbo

Et pour atteindre cet objectif, une série de contrôle est mise en œuvre , indique M. Amenouglo. « En matière de contrôle de camion, il existe deux contrôles qui se font. Il y a un contrôle journalier et un autre contrôle beaucoup plus poussé. Ce contrôle est effectué par un prestataire externe. En plus de cela on doit agir sur le comportement des chauffeurs. Il est noté des séances de suivi et de sensibilisation qui se font au niveau des transporteurs.»

Et de préciser «(…) Pour chaque année un objectif est défini et est évalué. On organise également des patrouilles sur les routes et des installations des systèmes GPS munis de caméras sur les camions avec pour objectif, de mieux suivre les comportements des conducteurs et de limiter les accidents. », a-t-il détaillé.

« SCANTOGO a investi également plus de 400 millions de francs CFA pour doter les camions de  plaques de visibilité, une action qui s’est élargie aussi bien à Cimtogo Lomé qu’à Cimtogo Kara ainsi qu’au sein de l’ensemble du cluster», a t-il ajouté.

Romuald Gnansa, Responsable sécurité et santé au travail du Groupe HeidelbergCement et ScanTogo a indiqué que la société a fait de la sécurité routière, un projet fondamental.

Vue partielle d’une  plaque de visibilité

« Pour nous, la sécurité des transports est un gage et une marque de confiance. C’est pour cela que le Groupe a dû investir dans ce partenariat (partenariat avec la société Addex pour le contrôle des véhicules) pour que les transporteurs soient responsables dans la conduite des camions. Dans notre système de management, nos transporteurs ont leurs besoins renforcés et on note également un changement de leurs attitudes dans leur manière de se comporter au volant. On fait ainsi mention de l’obligation EPI et de la santé sécurité. »

SCANTOGO recrute

Au nombre des mesures prises par le groupe HeidelbergCement pour prévenir les risques d’accident sur les routes, il faut relever le système GPS installé à bord de chaque camion, des caméras dans les cabines pour surveiller et noter les chauffeurs, les séances de formation régulières, la mise en services du centre de contrôle camion unique en partenariat avec la société Addex, la limitation de vitesse des camions, le système de suivi de 1300 camions avec Africa Tracing, l’alcooltest obligatoire pour tous les chauffeurs, ainsi que d’autres mesures incitatives à une meilleure conduite.

Les camions garés sur le parking de SCANTOGO

Sur les deux dernières années, le groupe a investi plus d’un million d’euros (environ 800 millions FCFA) dans sa politique de sécurité routière. Et les fruits sont visibles sur le terrain. Le concours du meilleur chauffeur de l’année avec des récompenses inédites mises en jeu dont une voiture neuve à gagner, incite davantage les chauffeurs à avoir des comportements exemplaires au volant et à respecter strictement le code de la route dans leurs différents trajets.

Il faut préciser que les clauses contractuelles de transport au niveau du groupe HeidelbergCement font mention de l’obligation du port des Équipements de protection individuels (EPI) et santé sécurité. Les transporteurs ont un objectif de plus de 2 millions de tonnes de matières premières (clinker et combustibles) et 1 million de tonnes de ciment sans accidents mortels, pour un total de 3 millions de tonnes sur des distances allant jusqu’à 1000 km vers le Burkina Faso et 400 km sur Kara. Sur l’ensemble des localités du Togo, ces produits sont suivis via les partenaires distributeurs qui sont aidés grâce à leur système GPS.

“Depuis le suivi systématique des vitesses avec alertes vers les chauffeurs et propriétaires des camions, nous avons eu plus de 90% de réduction des excès de vitesse et une amélioration des conditions de conduites des transporteurs et partenaires du groupe HeidelbergCement”, soulignent les responsables.

Les parkings sont aménagés sur toutes les usines avec des aires de repos, aussi bien au Togo (Lomé, Awandjelo), à Ouagadougou qu’à Cotonou.

Hector N.

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here