Accueil Actualité Togo/ANADEB : De l’eau potable aux habitants de kalidé grâce...

Togo/ANADEB : De l’eau potable aux habitants de kalidé grâce au projet FSB

112
0

En matière d’eau potable, l’eau de boisson est reconnue comme un droit humain fondamental selon les Nations unies.  Ainsi toute personne doit pouvoir avoir accès à une eau en quantité et en qualité suffisantes en vue d’améliorer ses conditions de vie, et plus spécifiquement les conditions de santé des populations et particulièrement celles des femmes et des enfants.

S’il y a crise de l’eau, il y a crise du développement. Sans l’eau, élément vital, les populations sont exposées à la maladie et à la pauvreté.

Dans le village de  Kalidé  dans la commune de bassar 4 à environ 50km de Kara, les conséquences liées à l’absence d’eau potable il y a de cela 4 à 5 mois étaient énormes. Tant en matière de santé, de mobilisation des énergies, de l’absentéisme scolaire. Cette  population qui  posait  la recherche d’eau potable comme l’action prioritaire à mener, aujourd’hui en est soulagée.

Togo/ANADEB : Après 20 ans, le village de Binandoube a accès à l’eau potable grâce au projet FSB

Elle a   opté pour un forage   photovoltaïque grâce au  projet Filets sociaux et services de base (FSB)   de l’ANADEB entré dans sa phase d’exécution après sa mise en vigueur intervenue le 30 novembre 2017 suite à son approbation le 21 mars 2017 et à la signature de la convention de financement le 05 avril de la même année.

De fait dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet dans sa composante 1,  l’ANADEB a accompagné 44 communautés à la base de la région de la Kara dans la réalisation de leurs microprojets dont le village de kalidé.

Ces microprojets validés par le Comité régional d’approbation (Cora) en 2019 viennent répondre aux besoins priorisés par les bénéficiaires et sont composés de forage  photovoltaïque,  de centre communautaires, de hangars de marché, des Unités de soins périphériques, des bâtiments scolaires, de jardin d’enfants, de dalots et pharmacie communautaires.

« Avant l’arrivée de ce projet, il y avait un manque d’eau total dans notre localité. Pendant les saisons sèches c’était tout un calvaire. Et  c’était nos  hommes qui prenaient sur eux d’aller nous cherchés de l’eau  des fois à 4km de notre village et même plus. A cause de la rareté de cette ressource indispensable nos hommes étaient obligés de ne pas se doucher pour que le peu d’eau dont nous disposions nous puissions en faire usage dans nos ménages. », confie dame Lami Zouwéra .

Togo/Projet FSB : De l’eau potable pour la population de Kawounga dans la région de la kara

Avant de poursuivre « Lorsqu’une femme accouchait, on devait  aller chercher de l’eau dans notre rivière à l’entrée du village. Une eau qui servait même de passage aux véhicules. Sans eau, pas de santé possible. Aujourd’hui ce forage dont nous disposons par le biais de l’ANADEB  nous sécurise. Avant c’était tellement risquant d’aller cherché de l’eau. On ne disposait même pas d’ustensiles adéquats pour recueillir  l’eau de pluie. »,

En effet, les travaux de réalisation de ces microprojets démarrés en février 2020 sont suivis par les communautés elles-mêmes suivant l’Approche Développement conduit les communautés (DCC) et grâce à leur renforcement en Gestion à la base.

Togo/FSB : 6 nouveaux ouvrages en cours de réception dans la région de la kara

A ce jour, la majorité soit 66% des ouvrages dans la région de la Kara sont réceptionnés et mis aux services des populations bénéficiaires. Sur le plan national, sur 200 villages touché par la composante2, 133 sont achevés et réceptionné en 2020.

Il faut noter que d’une durée de 4 ans, le projet FSB, bénéficie d’un financement de la Banque mondiale d’une somme de 23 milliards de F.CFA en plus de la contribution annuelle de l’Etat togolais.

Edem Kolani

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here