Accueil Actualité Programme électricité pour tous : le Togo veut s’inspirer de l’expérience ivoirienne

Programme électricité pour tous : le Togo veut s’inspirer de l’expérience ivoirienne

131
0
Photo crédit linfodrome.com

Le ministre togolais chargé de l’Énergie et des mines, Mawunyo Mila Aziablé, a conduit une délégation de neuf personnes qui a séjourné en Côte d’Ivoire les 9 et 10 septembre 2021, apprend-on de nos confrères ivoiriens.

Le but de cette visite renseigne nos confrères est d’apprendre du Programme électricité pour tous (Pept), mis en œuvre dans ce pays voisin, pour ledupliquer au Togo.

Tous les documents et informations leur ont été fournis et portent notamment sur le cadre institutionnel et réglementaire, le bilan de la mise en œuvre du Pept, les offres commerciales, les modalités de déploiement, le financement- recouvrement, le suivi-évaluation du Programme et le système d’échange et de transport d’énergie.

Le Togo lance le premier projet d’énergie renouvelable à grande échelle élaboré

«Nous allons nous inspirer de la mise en œuvre réussie du Pept en Côte d’Ivoire. Et dans un cadre un peu plus large, nous allons discuter de toute la chaîne de l’électricité, à savoir la production, le transport et la distribution. L’idée, à terme, est de voir de quelle manière, on peut concrétiser la volonté des deux nations».

Et l’officiel togolais d’annoncer que le lancement et l’opérationnalisation dudit programme au Togo sont prévus en 2022, surtout que la feuille de route y relative est déjà élaboré et que les études sont terminées. En terre ivoirienne, la délégation togolaise, pour bien apprécier comment le Pept a été conçu et mis en œuvre, a visité des sites (dont le site du déploiement du Pept à Anono dans la commune de Cocody, le centre de conduite du réseau électrique (dispatching) et des structures sous tutelle du ministère des Mines, du pétrole et de l’énergie, à savoir Côte d’Ivoire-Énergies (Ci-Énergies), la Compagnie ivoirienne de l’électricité (Cie), la Direction générale de l’énergie (Dge) et l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité de Côte d’Ivoire (Anare-Ci).

Sans oublier l’audience avec le ministre ivoirien, Thomas Camara.
Du côté ivoirien, le Pept ne fait pas débat. Démarré en octobre 2014, il a déjà permis, à la date du 30 juin 2021, à 1.079.234 ménages ivoiriens de profiter des bienfaits de l’électricité et de voir leurs conditions de vie s’améliorer. Le confrère précise que, pour la mise en œuvre du Pept, l’État ivoirien a instauré, par une ordonnance du 24 octobre 2018, le Fonds Pept qui permet de préfinancer les raccordements des populations en échelonnant le paiement de leurs branchements sur une période allant de deux ans, pour les ménages les plus nantis, à dix ans, pour les populations à faibles revenus.

465 M$ de la Banque mondiale pour l’électrification via les énergies renouvelables

Les remboursements effectués par les bénéficiaires, à partir de leurs achats d’électricité, sont utilisés pour financer de nouveaux branchements. Le Fonds Pept est financé par l’État ivoirien avec l’appui de partenaires financiers.

Le Togo ambitionne de réduire la dépendance en matière d’approvisionnement et favoriser l’accès des populations à des services énergétiques fiables et modernes et à uncoût abordable. Ce qui passe par le renforcement des capacités de production et de distribution de l’énergie électrique, pour pouvoir garantir l’accès à l’électricité à tous à l’horizon 2030.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here