Accueil Actualité Production de café cacao : le Togo doit travailler sur la qualité ,selon...

Production de café cacao : le Togo doit travailler sur la qualité ,selon le ministre Noel Bataka 

151
0

«Le Togo, petit producteur de café et de cacao, doit alors travailler sur la qualité de ses productions pour se positionner davantage sur les marchés et gagner un différentiel de prix», a  affirmé le ministre de l’Agriculture, Noël Bataka lors du lancement de  la campagne 2019- 2020 de commercialisation du café et du cacao ce 11 octobre 2019 à Kpalimé.

En termes d’exportation, il a été enregistré un faible tonnage de produits sortis du territoire togolais au cours de la campagne 2018- 2019, particulièrement du café, soit 4 500 tonnes de café et 7 200 tonnes de cacao, contre 6 500 tonnes de café et 4 400 tonnes de cacao en 2017-2018.

« Ces produits ont été exportés par treize exportateurs sur un total de vingt-deux enregistrés au titre de la campagne 2018-2019, à destination du Maroc, de la Belgique, de l’Allemagne, de la France, de l’Italie, d’Israël, de l’Espagne et de la Chine», a indiqué le secrétaire général du Comité de coordination pour les filières café et cacao ( CCFCC) » , Enselme Gouthon

En termes de qualité, a-t-il poursuivi, le Togo a enregistré 26,2% de qualité supérieure et 73,3% de qualité courante pour le café ; 51,8% de qualité supérieure et 48,2% de qualité courante pour le cacao, durant la campagne 2017-2018.

Tandis que la campagne 2018-2019 a donné 40,5% de qualité supérieure et 59,5% de qualité courante pour le café ; 78% de qualité supérieure et 22% de qualité courante pour le cacao.

«On note ainsi une amélioration de la qualité des produits exportés au cours de la campagne 2018-2019 de commercialisation», résume-t-il.

 Avant d’exhorter les acteurs «à maintenir cette tendance qui permet de rendre plus compétitifs nos produits sur le marché». Ce sont les consommateurs qui l’exigent. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here