Accueil Actualité Journée internationale de la diversité biologique : La gestion des déchets COVID-19...

Journée internationale de la diversité biologique : La gestion des déchets COVID-19 n’est pas à négliger

262
0

Alors que la communauté internationale est appelée à réexaminer notre relation avec le monde naturel,  ce  22 mai Journée internationale  de la diversité biologique. Une chose est sûre : malgré nos avancées technologiques, nous dépendons entièrement d’écosystèmes sains et dynamiques pour notre eau, notre nourriture, nos médicaments, nos vêtements, notre carburant ou notre énergie, par exemple.

 Le thème choisi cette année met l’accent sur l’espoir, la solidarité et la nécessité de travailler ensemble à tous les niveaux pour construire un avenir et une vie en harmonie avec la nature.

Les poissons assurent 20 % de l’apport protéique à environ trois milliards de personnes. Plus de 80 % de l’alimentation des êtres humains est assurée par des plantes.

Près de 80 % des habitants des zones rurales des pays en développement ont recours aux médicaments traditionnels à base de plantes pour les soins de base.

En effet, c’est la combinaison des formes de vie et leurs interactions les unes avec les autres et avec le reste de l’environnement qui a fait de la Terre un endroit unique et habitable pour les humains. La biodiversité offre un grand nombre de biens et services qui soutiennent notre vie.

LIRE AUSSI: Togo/Protection de la biodiversité : le parc de Fazao-Malfakassa en passe d’être surveillé

« Pour faire face à la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19) et se protéger contre les futures menaces mondiales , une gestion saine des déchets médicaux et chimiques dangereux, une intendance solide et mondiale de la nature et de la biodiversité et un engagement clair à reconstruire en mieux, à créer des emplois verts et à faciliter la transition vers des économies neutres en carbone sont nécessaires. » , conseille le  Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres.

Et précise-t-il «  L’humanité dépend des mesures prises dès maintenant pour assurer un avenir résistant et durable. »

Entrée en vigueur en 1993, la Convention sur la diversité biologique a pour objectifs la conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de ses éléments constitutifs et de ses ressources génétiques, ainsi que le partage juste et équitable des avantages qui en découlent.

Profondément préoccupée par l’appauvrissement continu de la diversité biologique dans le monde, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé proclamer le 22 mai, date de l’adoption du texte de la Convention, Journée internationale de la diversité biologique (A/RES/55/201).

Edem K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here