Accueil Actualité Togo : Revue de presse Économique Environnementale et de Santé...

Togo : Revue de presse Économique Environnementale et de Santé du 11 avril 2018

285
0

L’actualité Togolaise en ce début de semaine sur les plans économiques, sanitaires et environnementaux est marquée respectivement par l’opération Togo Propre que le parti au pouvoir UNIR a tenu le samedi dernier ,le sujet lié à la grève dans le secteur de la Santé et sur le plan économique,les investisseurs internationaux qui ne rongent pas leurs freins face à la crise politique qui met en branle le pays depuis plusieurs mois.

Les journaux parus en kiosque ces jours ci y vont de leurs commentaires et analyses.

Sur le plan Environnemental , le bihebdomadaire l’Eveil de la Nation titre ” 06ème anniversaire du parti Unir : Une journée « Togo propre » pour lancer les actvités de célébration”

“Dans exactement quatre jours , c’est-à-dire le 14 avril prochain , le parti Union pour la République UNIR soufflera sa sixième Bougie. Pour marquer cet anniversaire , plusieurs activités ont été inscrites , à l’Agenda du parti. Mais ,en, attendant les actions proprement dites, des militants et sympathisants d’UNIR se sont joints à la traditionnelle journée « Togo Propre » instaurée chaque premier samedi du mois par le gouvernement. L’opération a eu lieu le samedi 07avril à lomé” clame l’auteur dès l’entame de l’article.

Sur le même sujet environnemental l’hebdomadaire d’informations Le Medium titre à sa une «Politique :   Unir soutient la politique de la protection de l’environnement du chef de l’Etat”

«  Ils étaient munis de balaies , houes , coupe-coupe , rateaux, brouettes, et des poubelles pour accomplir cette tache républicaine dans les différents quartiers de Lomé» informe le journal.

Le sujet sur la crise des praticiens du domaine de la santé qui secoue le Togo plus d’un mois continue de défrayer la chronique. Les parutions en début de semaine en ont abondamment parlé et sous divers angles.

A cet effet, l’hebdomadaire le Medium titre «  social : une nouvelle grève de 04 jours à compter de ce mardi»

«  Réunis en assemblée générale hier matin , les membres du syndicat des Praticiens hospitaliers du Togo , appuyés par les enseignants , ont décidé d’observer 04 jours de grève à compter de ce mardi 10 avril avec un service minimum » indique l’auteur du journal”

Et de préciser «  L’accord entre le gouvernement et le syndicat des praticiens hospitaliers du Togo n’a pas encore vu le jour en ce qui concerne la réintégration des neuf agents licenciés au centre de santé de Bè Kpota »

Sur le même sujet L’Union pour la Patrie titre : « Face aux problèmes des praticiens hospitaliers, les solutions au plus tard avril 2018, pour sortir de la crise »

« Aussitôt mis en place le 4 avril 2018, le groupe de travail du secteur de la santé a entamé ses travaux deux jours plus tard », informe le journal qui précise que ‘« L’important pour la partie gouvernementale et celle des syndicats du secteur de la santé sera de discuter au sein du groupe sans langue de bois et de parvenir à des solutions devant mettre fin à la crise récurrente que connait le secteur de la santé togolaise »

Le bihebdomadaire, L’Eveil de la Nation traite le sujet sous un angle en titrant : « Cinq jours de grève dans le secteur de l’éducation : Quand la CSET tente d’éclipser les efforts du gouvernement »

« S’il y a des secteurs qui créent des nuits blanches au gouvernement, et bien c’est la santé et l’éducation », clame d’entrée le journal.

Le bimensuel Économie et Développement fait le lien entre la crise politique et l’économie en titrant en sa une : « Investissement : La crise politique ne désarme pas les partenaires financiers en prêts et dons du Togo ».

Le journal rappelle que la crise togolaise a fait perdre en six mois au pays, plus de 100 milliards de FCFA de recettes, avant de mettre en exergue des succès économiques que le ministère en charge du secteur a pu engrangé malgré ces temps de crise.

Toujours sur le plan économique, le même bimensuel titre : « Fonds de solidarité africains : des performances majeurs de l’ordre de plus de 3 milliards FCFA en 2017 ».

« Le Fonds de solidarité africains a tenu les 29 et 30 mars 2018 à Lomé (Togo) la XVIIIème Session Ordinaire du Conseil de l’Administration pour arrêter les comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2017 », informe le journal.

« L’une des illustrations tangibles de son interventions au Togo est la réhabilitation de l’hôtel 2 février à hauteur de 3 milliards FCFA », précise le bimensuel.

Hector Nammangue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here