Accueil Actualité Togo /Gestion des feux de végétation : Le ministère de l’environnement va...

Togo /Gestion des feux de végétation : Le ministère de l’environnement va sanctionner

82
0

Pour réduire considérablement les dégâts que pourraient causer d’éventuels feux tardifs. Le ministère de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature a fixé des dates limites de mise à feux précoces au Togo.

Les pare feux doivent être réalisés autour des plantations forestières, des champs de cultures, les hameaux ,les greniers à vivres, les forêts communautaires ,les forêts classés ou sacrés ,les réserves de pailles etc…

 Les feux précoces sont allumées de préférence entre 5h et 7 heures ou en temps relativement frais ou calme , cette opération doit se faire en équipe.

LIRE AUSSI: Feux de végétation : Le ministère en charge de l’Environnement implique les Togolais dans la gestion

Les dates limites des feux précoces sont fixées comme suit: région de la maritime : 15 janvier 2020 pour Avé , Yoto et vo;  15 février 2020 pour les lacs et bas mono

La Région des plateaux : 31 décembre 2019 pour plateaux -Est et 15 janvier 2020 pour plateaux ouest

Pour la  Région Centrale : 31 décembre 2019 dans les zones savanicoles et 15 janvier 2020 dans la zone forestière (Adélé)

La région de la kara: 20 décembre 2029, la région des savanes : 15 décembre 2019

Au delà de tout , un  feu allumé  est considéré comme feu tardif et sera sanctionné conformément aux textes en vigueur, notamment le code pénal et le code Forestier.

Ainsi il est demandé aux voyageurs ,fumeurs ,éleveurs ,paysans ,chasseurs et apiculteurs d’éviter les feux criminels qui sont aussi sévèrement réprimés par la loi en vigueur.

Le  ministère  rappelle  dans le cadre de la campagne de lutte contre les feux de végétation 2019-2020, à toute la population que les feux de brousse sont interdits conformément à la loi N2008-009 du 19 juin 2008 pourtant code Forestier en son article 64.

Afin de prévenir les feux tardifs très nuisibles au sol, a la flore à la faune , aux établissements humains au cadre de vie et même à la vie humaine.

Le ministre invite les populations a accompagné les services forestiers et les organisations de la société civile dans le processus de redynamisation des comités villageois de lutte contre les feux de végétation , l’aménagement des Pare-feux et la mise à feu précoce.

 Le ministre de l’environnement compte sur le civisme et le rôle d’ecocitoyenneté que devra jouer chaque acteur pour la préservation de notre environnement.

Edem Kolani

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here