Togo/Électrification Rurale: L’équipe du PRAVOST en formation en Mai 2022

Probablement en mai 2022, le Projet d’Appui au Volet Social du programme CiZo d’électrification rurale au Togo (PRAVOST) va démarrer un programme pour se renforcer davantage pour la gestion de ce projet appuyé par la Banque africaine de développement (Bad).

Dans l’agenda du gouvernement, il est prévu des services de formation en gestion de projet à travers un renforcement des capacités de l’équipe du PRAVOST dans la mise en œuvre du projet.

Togo/Energie Solaire : 7,9 milliards FCFA pour  la résilience communautaire de 500 localités rurales

Ils portent sur, notamment sur les différents éléments du cycle de gestion des projets selon les directives du Groupe de la banque africaine de développement, les différents aspects fiduciaires, les différents aspects du suivi évaluation axé sur les résultats, et le partage des expériences notamment les bonnes pratiques en matière de gestion des projets.

La durée prévisionnelle de la mission est d’un (01) mois à compter du démarrage des prestations. Le commencement des services est envisagé pour le mois de mai 2022.

L’Agence togolaise d’électrification rurale et des énergies renouvelables (AT2ER) invite les consultants intéressés à présenter leur candidature en vue de fournir les services décrits tantôt.

Togo : Le PRAVOST au chevet des agriculteurs avec des matériels de pointe

La Banque africaine de développement, l’Union européenne et le gouvernement togolais ont signé, en décembre 2019 à Lomé, un accord de quelque 12 millions

d’euros, dans le cadre du Projet d’appui au volet social du programme CIZO d’électrification rurale du Togo (PRAVOST).

 Le projet PRAVOST comprend un vo- let social qui inclut l’électrifi- cation de 314 centres de santé et l’équipement de 122 centres de santé en chauffe- eau solaires, 400 adductions d’eau potable et le déploiement de 600 pompes solaires d’irrigation. Il vise également à fournir de l’électricité à quelque 2 000 foyers grâce à des mini-réseaux solaires mais aussi à mettre en place une plateforme «PayGo» pour l’intégration des paiements et la collecte de données, et à coordonner, gérer et assurer le suivi et l’évaluation du projet.

La Banque africaine de développement et l’Union européenne contribuent ainsi à fournir, à moindre coût, de l’électricité à des villages isolés en utilisant des solutions solaires hors réseaux. Cet appui conjoint vise également à améliorer le taux d’accès à l’énergie propre des infrastructures communautaires dans les zones rurales hors réseau et la résilience des agriculteurs en déployant des pompes d’irrigation solaires.

Les petites exploitations agricoles de quelque 500 communes en zones rurales bénéficieront des infrastructures communautaires.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents