Accueil Actualité Togo : De l’oignon en poudre, une innovation de Kossiwa DZIGBODI

Togo : De l’oignon en poudre, une innovation de Kossiwa DZIGBODI

642
0

Au Togo , la filière des fruits  et des légumes est confrontée aux pertes et dégâts enregistrées dans les champs, de l’ordre de 12 à 20% et aux détériorations lors de la distribution allant de 20 à 50% de la production totale.

Ainsi chaque année, les commerçants enregistrent des pertes de fruits et légumes qui atteignent 290 000 tonnes causées par  la non ou la mauvaise conservation de ces produits destinés à la vente.

Selon le PNUD-Togo à travers, son incubateur Accelerator Lab, ces pertes causent un manque à gagner de 46 milliards FCFA par an.

La solution d’épicerie BJ

La seule alternative s’avère donc de participer à la réduction de ces pertes colossales, en rendant disponible ces produits légumineuses dans les ménages Togolais par le bais d’une meilleure conservation ou d’une transformation adéquate.

SOKLOU KOSSIWA DZIGBODI est une jeune entrepreneure Togolaise. Titulaire d’un Master en biotechnologie microbienne et cellulaire, la jeune femme a pris sur elle de réduire les pertes des légumes de son pays en les transformant en toutes sortes d’épices naturelles. Un service qu’elle propose à travers son entreprise dénommée « EPICERIE BJ » située à Dapaong au nord du Togo.

Vert-Togo est allé à la rencontre de la jeune entrepreneure togolaise qui confie avoir eu l’idée après un de ses voyages au nord du Togo en 2017.

« Tout a débuté lors d’un de mes voyages à Dapaong. Je m’étais rendu au marché et je suis tombé sur un tas d’oignons qui pourrissait avec des méventes qui augmentaient. Et c’est de là que je me suis demandé comment éviter ces pertes. J’ai ainsi commencé des essais de transformation avec l’appui du LAMICODA/ESTBA. En 2019, cette décision que j’ai prise m’a permis d’être lauréate du prix CONFEJES. Ce prix particulièrement m’a permis de mettre en place une unité de transformation de l’oignon en poudre, et voilà comment la voie de l’entrepreneuriat s’est ouverte à moi. », raconte-t-elle à vert-togo.com

À en croire la jeune dame qui propose une alternative aux gaspillages alimentaires au Togo, la vision est claire  celle de devenir leader des poudres d’épices et aromates naturels en Afrique en tant qu’entreprise.

Vue partielle de l’Oignon en poudre

« Actuellement, nous travaillons sur de nouveaux  packaging de nos produits. Quand les clients apprécient vos produits, il est important de prendre en compte leur avis pour mieux les satisfaire. Nous avons toute une gamme de défis. Les plus importants sont de pouvoir trouver une main d’œuvre locale et disponible, car transformer l’oignon n’est pas une chose aisée. On se doit de trouver d’autres sources de financement pour mieux nous équiper, et ceci également fait partie de nos nombreux défis. », ajoute t-elle.

Vue des épices dans les rayons de l’Epicerie BJ

Une des perspectives lui tenant à cœur est de permettre à toutes les couches sociales d’avoir sa poudre d’épices. « Nous envisageons d’accroître notre production et rendre nos épices disponibles et accessibles à toutes les bourses. », conclue-t-elle sur un ton serein.

En effet, les fruits et légumes sont d’un grand apport alimentaire et nutritionnel, car sources de vitamines, de sels minéraux, de fibres, d’antioxydants et d’énergie dont le rôle sur le métabolisme et le bien-être sanitaire n’est plus à démontrer. Pratiquée sur presque toute l’étendue du territoire national, la production des fruits et légumes est d’une valeur économique durable et créatrice de richesses et d’emplois.

Selon les études de l’Institut national de la statistique  et des études économiques et démographiques (INSEED), le Togo a importé plus de 8.385 tonnes de fruits et légumes en 2017, représentant en valeur 1,4 milliards de FCFA alors que les exportations seraient de l’ordre 30 265 tonnes pour une valeur de 4,578 milliards de FCFA. Un manque à gagner que l’entreprise « EPICERIE BJ » espère combler.

Edem K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here