Accueil Actualité Togo / COVID 19 : voici les premiers résultats à base de...

Togo / COVID 19 : voici les premiers résultats à base de plantes

1922
0

En rencontrant les autorités universitaires, ce 12 mai 2020, la Commission ad hoc de l’Université de Lomé contre la maladie au nouveau coronavirus a présenté les premiers résultats de formulation de molécules actives à base de plantes. A t-on appris de l’Union.

D’entrée, le président de la Commission, Professeur Kouami Kokou, a mentionné les avancées obtenues par la Commission dans la mise en oeuvre du plan d’action riposte Covid-19 et a surtout insisté sur l’axe de la recherche de stimulo-immunisants et la recherche sur les molécules actives à base de plantes. Indique le media.

Le Professeur Komlan Batawila, 1er vice-président de l’Université de Lomé et responsable de la sous-commission plantes médicinales, lui, a relevé que c’est suite à un appel à candidatures lancé à l’endroit des praticiens de la médecine traditionnelle et toutes personnes détentrices d’une formulation ou d’une molécule avérées que des tests sur les différentes propositions reçues ont été menés. Ces propositions ont été étudiées à la lumière de quatre critères : la formulation, le conditionnement, les indications thérapeutiques en lien avec les symptômes du Covid-19 et la bibliographie.

LIRE AUSSI: COVID-19 au Togo : l’UL fait appel à la médecine traditionnelle

Les travaux de la sous-commission ont porté sur neuf (9) compositions phytothérapeutiques retenues dont trois (3) ont obtenu un résultat assez satisfaisant. Les formules P002, P005 et P011 se sont distinguées par leur capacité à booster l’activité des cellules CD 8 dans un contexte in vitro.

L’UL entrevoit procéder, dans les prochains jours, à des tests in vivo sur les animaux avant toute proposition sur l’organisme humain. Le codage adopté pour les formules est interne à la sous-commission dans un souci de répondre à la neutralité et à l’impartialité avec, en ligne de mire, tout conflit d’intérêt. Les recherches se poursuivront sans relâche pour protéger la population togolaise et conseiller le Gouvernement dans ses décisions d’autant plus que les enjeux ne sont pas que sanitaires mais également éducationnels et socio-économiques.

A rappeler que la population togolaise a déjà bénéficié de la part de la Commission ad hoc des conseils sur des plantes alimentaires locales pouvant renforcer le système immunitaire : Adansonia digitata (Baobab, Adidoti), Ocimum gratissimum (Esrou, Dzovéti), Vernonia amygdalina (Aloma), Aloé véra, Syzygium aromaticum (Giroflier ou clou de girofle), Xylopia ethiopica (Poivre de Guinée ou Kili), Vitellaria paradoxa (Karité), Tamarindus indica (Tamarin), Hibiscus sabdarifa (Bissap), Citrus lemon (Citron), Ananas comosus (Ananas), Zingiber officinale (Gingembre).

Attention : Arachis hyppogea (Arachide), Cocos nucifera (Noix de coco sèche), Saccharum officinale (Canne à sucre) et Cyperus esculentus (Souchet) peuvent affecter négativement le système immunitaire.

Avec l’Union

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here