Accueil Actualité Mission CADRI : Le Togo évalue ses capacités de réduction des...

Mission CADRI : Le Togo évalue ses capacités de réduction des risques de catastrophe avec l’ANPC

68
0

Les résultats de la   mission du Système des Nations Unies (CADRI)   menée du 25 novembre au 04 décembre dernier  au Togo et dont le but est d’évaluer les capacités dans la gestion de réduction des risques de catastrophes au Togo ont été restitués ce mercredi à Lomé par l’Agence Nationale de la Protection Civile (ANPC).

Au cours de cette restitution il a été question  de présenter   le travail qui a été fait  sur le terrain.

A en croire le Directeur Général de l’ANPC-Togo, l’exercice de ce jour consiste à revenir sur les faiblesses du système de gestion des catastrophes, la prévention, la préparation, la réponse de relèvement effectuée par l’ANPC sur le leadership.

LIRE AUSSI: « Les catastrophes ne préviennent pas. Quand elles arrivent, il faut se préparer pour se munir des outils indispensables » Baka Yoma, DG ANPC

 Et de préciser «  Il s’agit aussi de revoir ce système et sortir des recommandations qui seront présentées aux plus hautes autorités » a indiqué Yoma Baka Directeur général ANPC-Togo.

En d’autres termes, la rencontre a permis d’évaluer les forces et les  faiblesses de l’Agence depuis sa  création.

Il faut noter que dans le cadre de cette mission, plusieurs localités ont été sillonnées au Togo. Les grandes lignes de cette restitution ont porté sur une série de recommandations en renforcement de capacité nationale et locale de l’agence.

Il s’est agi de revoir le cadre institutionnel, agir au niveau central, au niveau communautaire avec la création des Mairies. Des recommandations ont été également faites vis-à-vis de la  coordination inter préfectorale, de  l’activation de la plateforme nationale de réductions des catastrophes qui regroupent toutes les institutions, les intervenants étatiques et non étatiques et les académiciens.

Le rapport met également un accent sur le renforcement de capacité des populations locales les plus vulnérables touchées par les catastrophes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here