Accueil Actualité « FarmApp » une application pour résoudre définitivement la transhumance au Togo...

« FarmApp » une application pour résoudre définitivement la transhumance au Togo d’ici fin 2020

526
0
Yaovi Agbewonou, co-fondateur Dashmake

« FarmApp » est un outil d’information qui renseignera de façon générale sur la nature des viandes de bétail que les togolais consomment tout en leur indiquant leur état de santé avant leur abattage d’ici fin 2020. A annoncé Yaovi Agbewonou, co-fondateur Dashmake ,  start-up lauréate du Prix Anzisha du « choix du public » et récemment du Prix Total Startupper de l’année au Togo.

Rencontré à Sokodé Tech Expo: Salon des Technologies et des Innovations de Sokodé, la start-up encore inconnue il y a un an a indiqué que cette application compte révolutionner le domaine de l’agriculture en particulier de l’élevage tout en résolvant définitivement le problème de transhumance qui est devenu un problème d’ordre étatique.

Yaovi Agbewonou, co-fondateur Dashmake

«Aujourd’hui, la biodiversité, l’agriculture et l’élevage font partie des politiques qui permettent de pouvoir préserver l’environnement dans les années 2030 à 2035. Nous avons identifié un problème majeur dans le secteur de l’agriculture qui est sans nul doute la transhumance un problème qui est assez connu dans la sous-région. C’est-à-dire qu’a un moment donné de l’année, des peuls amènent paître leurs bêtes et la plupart du temps vers d’autres territoires ne les appartenant pas forcément et quand ces bêtes se mélangent à d’autres cela crée des problèmes et pire ces mêmes bêtes s’en vont créer des dégâts incommensurables sur ces territoires qui ne sont pas les leurs. On enregistre ainsi des conflits extrêmes qui vont jusqu’à l’échelle de l’état. » narre-t-il.

Poursuivant dans ses explications, il précise  « Nous, nous sommes dit pourquoi ne pas identifier chaque bête, pour éviter ces conflits, car les conflits sont engendrés quand les mêmes bêtes se mélangent entre eux. Nous sommes donc en train de travailler sur une technologie de code QR qui est un collier connecté qui une fois au cou de ces bêtes, permettra de les distinguer. »

L’application est capable de mesurer le rationnement, connaître le poids réel de l’animal, et de  connaitre quels sont les différents aliments qui rentrent dans sa composition. Ceci  permettra de savoir si l’animal est malade ou s’il a été égorgé en étant en bonne santé.

Lire aussi: Togo/FMI : le taux de croissance connaît une performance en 2019

FarmApp qui sera lancée en fin 2020 sera téléchargeable sur google playstore, compatible sur un PC ainsi que sur une téléphone portable androïde.

Il faut noter que c’est cette même start-up qui a mis sur pied un système informatique de gestion, de géolocalisation des sinistres, destiné aux assurances et aux secours, qui résolvent les problèmes de prise en charge adéquate des victimes et d’informations de santé des populations au Togo.

Il est constitué de 2 applications phares, SOS Mobile et SOS Ads, plateforme de diffusion des campagnes de sensibilisation sur la santé. Il y a aussi une interface de supervision, SOS Superviseur conçu pour localiser et gérer sur une carte, les signaux émis par les utilisateurs de la plateforme mobile. Elle est dédiée aux secouristes.

Pour information, ‘Dashmake’ qui veut dire «  fabrique de traits » en français, a été fondée par 4 jeunes. L’idée à la base, c’était de créer une entreprise capable de développer des solutions permettant de lier les utilisateurs, un peu grâce à des traits d’union, « dash ».

Hector Nammangue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here