Accueil Actualité Togo/ODD2 : Plus de 80 millions de repas servis à près...

Togo/ODD2 : Plus de 80 millions de repas servis à près de 98.000 écoliers

160
0

Au Togo, plus de 80 millions de repas chauds ont été servis à près de 98.000 écoliers à l’échelle nationale depuis 2008 dans les cantines scolaires, a affirmé le Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes du Togo Myriam Dossou-d’Almeida à l’occasion de la Journée Africaine de l’Alimentation Scolaire ce lundi.

Placé sous le thème « Exploiter les connaissances & l’alimentation traditionnelle de l’Afrique pour soutenir les programmes  et systèmes  d’alimentation scolaire locale pendant et après la riposte à la COVID19 »,  cette 6ème édition vise à promouvoir une alimentation saine et la santé. L’un des objectifs 2  du développement durable qui demande également  l’élimination de la faim, l’assurance de la sécurité alimentaire, et la promotion de l’agriculture durable.

En effet , dans le cadre du projet FSB exécuté par l’ANADEB depuis 2017, plus de 31 millions de repas chauds ont été gracieusement servis dans 315 EPP à 97.518 écoliers pour un coût annuel de 2,5 milliards de francs CFA financé à hauteur de 1,5milliard par la Banque mondiale, et de 1 milliard par l’Etat togolais.

Plus de 30 millions d’enfants bénéficient de repas scolaires en Afrique de l’Ouest

Avec  la  fin  du  financement  des cantines  scolaires  par  la  Banque mondiale le 31 janvier 2020, l’État a pris la charge de poursuivre la fourniture  des  repas  aux  écoliers, mais à travers l’approche des contributions communautaires, une expérience réussie à l’EPP Amékpé.

«Tout relevait de l’État et de la Banque Mondiale. Mais on sentait que cela n’allait pas durer. Donc avec la nouvelle  approche,  il  est  question d’amener les communautés à contribuer, à participer au repas de leurs enfants. Nous avons des pratiques diverses : dans certaines communautés,    la  participation  est  financière. Dans d’autres,  c’est une contribution  en produits locaux  (maïs, haricot, riz etc…)  Cela se fait après analyse des besoins  pour  la préparation du repas.  On fixe ainsi une certaine mesure pour chaque produit et les parents se chargent de les apporter.  Ces produits sont stockés en magasin. En plus, les parents apportent une petite contribution financière  pour  l’achat  des  plats  et des  gobelets »,  explique   Mme Mazalo Katanga, directrice générale de l’ANADEB.

Togo/ Reprise des cantines scolaires : Près de 92.000 écoliers bénéficieront de repas chauds

Avec cette nouvelle approche, le gouvernement togolais compte pérenniser et étendre à tous les établissements publics des zones vulnérables,  les  cantines  scolaires.   Pour cela, il a besoin du soutien sans faille de partenaires de tous les secteurs.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here