Accueil Actualité Togo : Les  centres d’assistance juridique et d’action citoyenne  désormais opérationnelles

Togo : Les  centres d’assistance juridique et d’action citoyenne  désormais opérationnelles

56
0

Les Centres d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC)  sont opérationnels. Le lancement de ces centres a été fait ce jeudi par l’ANCE TOGO, l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement. Ces centres feront faciles au public afin qu’ils sachent qu’il y a un endroit ou se tourner s’ils ont des questions de nature juridique ayant attrait aux corruptions subis.

En d’autres termes ces centres viennent corriger la carence selon laquelle les actes de corruption ne sont pas dénoncés au pays au travers d’une dotation  d’un numéro vert (8287), afin d’impliquer davantage les citoyens à cette lutte.

 Les Bureaux Régionaux de l’ANCE-Togo dans les régions  maritimes, centrale et de la Kara qui abritent en même temps ces CAJAC, sont ouverts aux populations tous les jours ouvrables de lundi à vendredi de 8h à 18h.

LIRE AUSSI: Le CAJAC, un outil efficace de lutte contre la corruption

Ils assurent quotidiennement l’accueil des citoyens, la réception et le traitement de leurs requêtes, l’analyse et l’assistance juridique  nécessaire pour recouvrer leurs droits, suite à des actes de corruption dont ils ont été l’objet ou témoins.

Aussi, cette nouvelle expérience contribuera – t – elle, à coup sûr, à l’instauration de la bonne gouvernance par le renforcement de la participation citoyenne à la lutte contre la corruption et par le plaidoyer local et régional en faveur de l’amélioration du cadre institutionnel de la transparence et de la reddition de comptes. , confie, le Directeur Général de l’ANCE TOGO, Fabrice Ebeh.

En effet, depuis 1993, Transparency International cherche à agir contre ce fléau et ses effets tant au niveau politique, qu’institutionnel, en encourageant les citoyens à contribuer à endigue ce mal dans les pays les plus touchés comme le Togo.

Transparency International, dont l’ANCE est le Contact Nation depuis 2017, a mis en place plusieurs outils dont les Centres d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC) pour lutter contre ce fléau.

La mission des CAJAC est de lutter efficacement contre la corruption en impliquant directement les citoyens qui en sont les premières victimes.  Il s’agit en effet de susciter leur éveil et engagement citoyen et de dégager une masse critique capable de dénoncer tout acte de corruption aux autorités compétentes.  Les premiers CAJAC ont été lancés par Transparency International en 2003 en Europe centrale et ces centres se sont multipliés dans le monde.

 On compte plus d’une cinquantaine de CAJAC dans le monde et l’ANCE est heureuse d’accueillir trois centres dont celui  de Lomé, de Sokodé et celui de  Kara, officiellement lancé le 21 Novembre 2019.

Ces centres qui  œuvreront aux côtés des autorités togolaises pour enrayer ce mal qui freine le développement durable du Togo sont  appuyés techniquement et financièrement par  l’Union européenne et le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associative (Pro-CEMA) et TI pour leurs appuis techniques et financiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here