Accueil Actualité Togo/Fin du ProREDD : des résultats satisfaisants enregistrés

Togo/Fin du ProREDD : des résultats satisfaisants enregistrés

79
0
vue partielle

Le Projet Appui au REDD+  Readliness et Réhabilitation des forets au Togo(ProREDD) est arrivé à terme. La cérémonie de clôture de ce programme élaboré par le Togo et soutenu par l’Allemagne avec 5 millions d’euros soit 3 milliards  275 millions de FCFA s’est déroulée ce mardi à Lomé.

Le Projet en question a atteint son objectif qui est l’amélioration des conditions techniques et institutionnelles pour la mise en œuvre du REDD+ et la réhabilitation de forêts au Togo. Il prend ainsi fin le 30 juin 2019, après 5 ans d’appuis au ministère en charge de l’environnement.

Lors des négociations intergouvernementales du mois d’avril dernier, le Togo et l’Allemagne se sont félicités des acquis du projet ProREDD et ont convenu que l’Allemagne accompagnerait les efforts du Togo dans le cadre de l’initiative pour la restauration des paysages forestiers (AFR100) dans laquelle le Togo s’est fixé l’objectif ambitieux de restaurer 1,4 millions d’hectares.

À en croire Mme Nicole Stechmann, Chargé d’Affaires à l’ambassade de l’Allemagne au Togo, qui a pris part à la cérémonie de clôture du projet, le Togo doit être encouragé dans sa lutte au profit de son capital vert afin qu’il soit préservé pour les générations à venir.

« La fin de tout projet marque le moment où nous pouvons nous féliciter de nos acquis. Donc avant tout, je souhaiterais saisir la présente occasion pour reconnaître et saluer les acquis et les efforts du gouvernement pour sa forte participation à l’atteinte de la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts conformément à la Convention des Nations Unies pour les Changements Climatiques. » A-t-elle félicité.

LIRE AUSSI: Risques de catastrophes : les médias invités à jouer leur rôle à Genève

Avant de poursuivre « le gouvernement fédéral allemand est depuis de longues années engagé en faveur des efforts de protection et de conservation des forêts dans le monde et est l’un des bailleurs de fonds les plus importants dans ce domaine. Il se centre en particulier sur les stratégies associant la conservation des forêts et leur utilisation durable. »

Pour le ministre en charge de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la nature, David Wonou OLADOKOUN , la REDD+ a été un efficace moyen pour réduire les émissions liées à la déforestation au Togo, mais également une opportunité de bénéficier de diverses services écologiques économiques et sociaux offerts par la forêt.

« Le Togo a élaboré une proposition de mesures pour la préparation à la REDD+ et soumis au financement de partenariat au carbone forestier. Et ceci a considérablement boosté le secteur forestier avec l’élaboration de trois modèles de gestion durables des ressources. » a-t-il confié.

Il faut noter que d’ici fin Juin, le PrOREDD va élaborer trois modèles de gestion durables des ressources forestières dont une identification des conflits fonciers , l’élaboration des mesures de résolution sur un ensemble d’environ 410 000 ha de forêts, l’ élaboration des manuels des procédures pour les trois modèles de gestion durable des forêts ,permettant la mise à l’échelle au niveau des cinq régions du Togo, la finalisation du texte d’exploitation dans les forêts communautaires d’alibi 1 et de Goubi et l’analyse des résultats, la Poursuite des interventions dans le cadre de la RPF dans les préfectures des lacs ,tchamba et Binah ainsi que l’archivage de toute documentation du Proredd et remise au Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la nature (MPEDDP)

Nous y reviendrons…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here