Accueil Actualité ODD 9 : 11 millions de la Banque mondiale pour ...

ODD 9 : 11 millions de la Banque mondiale pour renforcer la connectivité au Togo

143
0

Les Technologies de l’information et de la communication (TIC) peuvent contribuer à accélérer la réalisation de chacun des 17 Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. C’est fort de ce constat que  la  Banque mondiale a approuvé un financement additionnel de 11 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) pour renforcer la connectivité du Togo et développer son économie numérique.

Le financement additionnel du Programme pour une Infrastructure de Communications Régionale en Afrique occidentale (West Africa Regional Communications Infrastructure Program – WARCIP) renforce ainsi la contribution aux grands chantiers lancés au Togo pour accroître la portée géographique des réseaux à haut-débit et réduire les coûts des services de communication.

 Il permettra d’achever la construction du centre d’hébergement et de co-location neutre et ouvert (Carrier Hotel) qui servira de hub régional pour l’achat et la revente de capacité de bande passante internationale sur le marché de gros du haut débit au Togo.

« La crise de la covid-19 a démontré la forte dépendance à l’égard du numérique et la nécessité pour le Togo de renforcer l’infrastructure numérique et rendre son économie et ses services plus résilients », souligne Hawa Cissé Wagué, Représentante Résidente de la Banque mondiale pour le Togo.

« La mise en place des infrastructures prévues dans de ce projet permettra de réduire le coût de la connectivité internationale et soutenir le programme de transformation numérique au Togo ».

Ce financement va aussi permettre de finaliser la stratégie Togo Numérique 2025 et tirer le meilleur parti des réalisations du WARCIP pour accélérer la transformation numérique du Togo.

Le projet WARCIP-Togo financé à hauteur de 30 millions de dollars fait partie de la seconde phase du WARCIP de 300 millions de dollars, destiné à combler les déficits de connectivité entre 16 pays d’Afrique occidentale et le reste du monde.

L’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Fondée en 1960, elle accorde des dons et des prêts à faible taux d’intérêt ou sans intérêts en faveur de projets et de programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire la pauvreté et à améliorer la vie des plus démunis.

 L’IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 76 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique. Les ressources de l’IDA permettent d’apporter des changements positifs dans la vie de 1,6 milliard de personnes résidant dans les pays éligibles à son aide. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités dans 113 pays. Le volume annuel des engagements est en constante augmentation et s’est élevé en moyenne à 21 milliards de dollars au cours des trois dernières années, 61 % environ de ce montant étant destinés à l’Afrique.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here