Accueil Culture Les technologies pour la transformation agricole au cœur d’une rencontre ...

Les technologies pour la transformation agricole au cœur d’une rencontre en RD Congo ce lundi

375
0

Technologies pour la transformation de l’agriculture en Afrique (TAAT) organise un atelier de haut niveau sur la mise à l’échelle des technologies pour la transformation agricole en République démocratique du Congo (RDC).

La réunion se tiendra à Kinshasa, RDC du 4 au 6 novembre 2019.

LIRE AUSSI:  Côte d’Ivoire : 4 variétés de riz hybrides à haut rendement adaptées aux conditions africaines

La réunion réunira des représentants gouvernementaux au niveau ministériel et des experts du gouvernement de la RD Congo, de la Banque africaine de développement (BAD), de la Banque mondiale, du FIDA, du PAM, de l’USAID, de la FAO et des coordinateurs du programme TAAT à différents niveaux.

L’atelier de haut niveau vise à établir et renforcer le partenariat entre le programme TAAT et les initiatives de la RDC pour une transformation agricole accélérée.

Il aspire également à identifier les interventions que le programme TAAT pourrait faire dans les initiatives actuelles et futures de transformation agricole qui nécessitent des technologies de haute performance et les meilleures pratiques pour stimuler la productivité des petits exploitants agricoles en RDC.

L’atelier vise entre autres :  la création d’une synergie entre les activités du TAAT en RDC et d’autres initiatives qui nécessitent l’accès à des technologies agricoles avancées et éprouvées ; ces initiatives sont celles soutenues par la Banque africaine de développement ou par d’autres partenaires techniques et financiers de la RDC, tels que les institutions financières de développement, les agences bilatérales et multilatérales de coopération et les organisations philanthropiques, conformément au Plan national pour les investissements agricoles et la sécurité alimentaire (PNIASA) du RDC ; Renforcer la collaboration entre les activités du TAAT et les acteurs du secteur privé qui jouent un rôle clé dans la fourniture de produits, de services et de savoir-faire technologiques aux petits exploitants agricoles ; Identifier les voies d’engagement avec les acteurs du secteur privé, les gouvernements locaux, les organisations agricoles, les organisations de femmes et de jeunes qui jouent un rôle clé dans la fourniture aux petits exploitants et autres acteurs des chaînes de valeur des produits, services et savoir-faire technologiques ; et identifier les mesures politiques nécessaires pour créer un environnement propice à une large diffusion et utilisation des technologies agricoles par les petits agriculteurs.

Le secteur agricole de la République démocratique du Congo est confronté à de nombreuses contraintes techniques, économiques et institutionnelles, à savoir une faible productivité des secteurs des cultures, de l’élevage et de la pêche, un cadre institutionnel insuffisamment organisé pour soutenir l’agriculture avec un déficit en ressources humaines, techniques et matérielles, tant au niveau central que provincial.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here