Accueil Actualité La desserte en électricité au nord du Togo avec une ligne de...

La desserte en électricité au nord du Togo avec une ligne de 240 km améliorée

269
0

Une ligne électrique de 240 km permettra l’extension du réseau électrique national vers les localités de Kara, Mango et Dapaong dans la partie septentrionale du Togo.

Le 3 décembre 2020, le gouvernement togolais a lancé les travaux qui ont été confié à trois entreprises indiennes, notamment KEC International, Transrail Lighting et Techno Electric & Engineering.

La nouvelle ligne électrique en construction reliera les localités de Kara, Mango et Dapaong situées dans la partie septentrionale du pays. Elle sera longue de 240 km avec une capacité attendue de 161 kV/20.

Le forum dédié à l’emploi des jeunes et les énergies renouvelables au Togo du 10 au 12 décembre prochain

Les travaux commencent à Kara, à 425 km au nord de la capitale Lomé, apprend-on.

Ils seront exécutés en 20 mois par trois entreprises indiennes, notamment KEC International, une société d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) ; Transrail Lighting, ainsi que Techno Electric & Engineering. La réalisation de la ligne haute tension Kara-Mango-Dapaong sera financée à hauteur de 52 millions de dollars (environ 28,5 milliards de francs CFA) via un prêt d’Exim Bank of India. L’installation achevée améliorera l’alimentation en électricité des populations vivant dans les zones ciblées par le projet et sur l’étendue du territoire.

« Actuellement, à peine 45 % de Togolais ont accès à l’électricité, dont seulement 8 % en zone rurale », indique l’Agence togolaise d’électrification rurale et des énergies renouvelables (AT2ER).

Énergie verte : L’appel à candidatures pour la gestion en ligne des off-grids de l’AT2ER prolongé

Le gouvernement togolais ambitionne de porter le taux d’accès à l’électricité au niveau national à 75 % d’ici à 2025 et à 100 % en 2030. Il espère pouvoir s’appuyer à 50 % sur les énergies renouvelables.

La construction des centrales solaires

En février 2020, le président de la République du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé a lancé les travaux de construction d’une nouvelle centrale solaire photovoltaïque à Blitta, dans la région Centrale L’installation construite par Amea Power, producteur indépendant d’électricité (IPP) émirati affichera une capacité de 50 MWc.

Un mois plutôt, en janvier 2020, l’AT2ER a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour la construction de deux centrales solaires photovoltaïques près d’Awandjélo dans la région de Kara et à Sokodé dans la région Centrale. Elles afficheront une capacité cumulée comprise entre 60 et 80 MWc.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here