Accueil Actualité La 55e session de l’Organisation Internationale des Bois Tropicaux se tiendra du...

La 55e session de l’Organisation Internationale des Bois Tropicaux se tiendra du 2 au 7 décembre prochain au Togo

219
0

Le Togo abritera du 2 au 7 décembre prochain à Lomé, la 55e session de l’Organisation International des Bois Tropicaux (l’OIBT) , et pour cause dans les années 1990, l’allemand Gérard Dieterle, actuel directeur exécutif de l’Organisation international des Bois Tropicaux était au Togo entant qu’expert pour accompagner le pays dans le reboisement.

En conférence de presse ce mardi, le ministre en charge de l’environnement, M. David Oladokoun a indiqué que le Togo devra saisir cette occasion pour faire le plaidoyer dans la mobilisation des ressources qui seront dirigées vers l’intensification de la gestion des ressources naturelles et dans l’encadrement des populations et l’aménagement des forêts.

LIRE AUSSI: Le Togo abritera en 2019, la 55ème session de l’Organisation Internationale des Bois Tropicaux

« Cette session va permettre au Togo de soumettre des projets pour financement, notamment le projet visant la prévention et la gestion participative des feux de végétation, des projets de mise à disposition des variétés clonales de tecks à travers le développement du végétatif amélioré par le reboisement, le projet à la gestion d’appui à la forêt classé, la fosse aux lions dans la région des savanes. Tous ses projets avoisinent à hauteur de 1 millions 928 milles 318 dollars américains. Ce qui permettra au Togo de s’inscrire dans l’axe 3 du développement qui nous recommande d’assurer la gestion durable des ressources naturelles et la résilience aux effets des changements climatiques. », a-t-il confié

La session réunira les pays membre du Conseil, qui représente le plus haut organe exécutif de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), un organe onusien créé en 1986 et qui est en charge de la gestion durable et la conservation.

LIRE AUSSI: Dossier/ Biodiversité : Les mangroves au service de l’homme

Pour information , 300 participants sont attendus pour ces travaux qui devraient porter sur l’expansion et la diversification du commerce international des bois tropicaux, la situation actuelle du commerce intra-africain des produits bois tropicaux et la gestion durable des aires forestières protégées sur le continent. Le tout, dans un contexte de changement climatique et d’adaptation, ainsi que de conservation de la biodiversité.

Kofi Meser

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here