Togo/THIMO : À Dapaong, Bibidin Kombate mène à bien sa production maraîchère

Bibidin Kombateest un jeune maraîcher dans le village de Toag Djoal dans le canton de Toag à Dapaong. C’est un peu à côté de son village, autour d’un barrage, que le jeune entrepreneur togolais exploite un domaine de 12 mètres carrés pour la culture de la laitue grâce à laquelle, il compte faire une recette de 50 000 F le mois.

Très travailleur, il indique que les Travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO) dans les 26 derniers villages bénéficiaires du projet EJV dans les savanes lui a été d’une grande aide dans la mise en place de son activité agricole.

« Avant, ma situation n’était pas comme celle que je suis en train de vivre. Auparavant, c’était si compliqué de pouvoir joindre les deux bouts. Mais aujourd’hui avec le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables que l’ANADEB nous a permis de connaître et d’être des bénéficiaires, notre vie a pris un tout nouvel élan. Ma formation aux Travaux à haute intensité de mains d’œuvre (Thimo)  m‘a permis d‘étendre mon espace cultivable de laitue. Je me consacre tous les jours à mon maraîchage, et cela me rapporte beaucoup de gains. », se réjouit-il.

Relier les agriculteurs aux marchés, la vision d’AGRIMARK TOGO

Avant de préciser « L’accompagnement de mon coach m’a permis d’acheter, grâce à la subvention, une brouette, deux arrosoirs, des dabas et une cuvette pour mon travail. »

Dans la région des Savanes, ils sont 1 685 jeunes comme Bibidin Kombate à démarrer les Travaux à haute intensité de main-d’oeuvre (THIMO) dans les 26 derniers villages bénéficiaires du projet EJV.

Ils ont achevé avec succès les Travaux à haute intensité de mains d’œuvre (Thimo) et ont été accompagnés par les Coachs et les AADB à mettre en place leurs Activités génératrices de revenus (Agr)

Togo/Emplois verts : 500 à 1000 participants attendus du 20 au 30 avril prochains au FIA 2021

Il est à noter que dans la région des Savanes, 3, 295 jeunes issus de 57 communautés bénéficiaires du projet EJV, sont coachés pour démarrer leurs activités génératrices de revenus (Agr). Au total 130 coachs ont accompagné les jeunes dans les 57 villages.

La composante 2 : appui aux activités génératrices de revenus du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (Ejv), vise à soutenir les bénéficiaires qui ont achevé avec succès les activités du volontariat communautaire et formation, pour le lancement ou l’expansion d’une activité génératrice de revenus (à travers une subvention et un mentorat).

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents