Togo: WEMA outille les journalistes sur les défis de la protection de l’eau

WASH and Environmental Media Alliance (WEMA), en français Alliance des Médias pour l’Environnement et le WASH veut renforcer la communication et susciter une prise de conscience générale autour des questions de l’eau et de l’assainissement, en lien avec la protection de l’environnement au Togo.

Elle a organisé vendredi à Lomé de ses membres une formation sur le thème : « Les journalistes face aux défis de la protection de l’eau dans nos sociétés ». L’initiative s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale de l’eau.

Selon le président de WEMA, Kissi Tassi, cette session de formation vise à emmener les journalistes à s’intéresser à la problématique de l’eau et à jouer leur partition dans ce secteur au Togo.

L’objectif est donc de doter ces derniers de notions utiles pour décrypter les situations de crise d’eau et d’en faire un plaidoyer convainquant.

Togo/Approvisionnement en eau potable de la ville de Tsévié : le Ministre TIEM Bolidja visite les chantiers en cours

« Cette formation a permis d’outiller les journalistes qui s’intéressent aux questions de l’eau, l’hygiène et l’assainissement, en lien avec la protection de l’environnement. Elle les a aidés à comprendre le thème de la journée mondiale de l’eau 2021 et ses implications. De même, elle a été une opportunité de renforcement de leurs capacités rédactionnelles sur les questions de WASH afin que ces derniers puissent jouer leur partition dans le secteur de l’eau au Togo », a indiqué M. Kiki Tassi.

Une vingtaine de journalistes et des acteurs intervenant dans le secteur de l’eau ont pris part à la formation. Trois thèmes ont été abordés au cours de cette formation. Il s’agit du « WASH et environnement, des notions de base pour le journaliste », « Droit à l’eau et à l’assainissement. Rôles et responsabilités du journaliste » et « la GIRE et la protection de l’environnement, défis et perspectives », développés respectivement par les consultants Espoir Datchivi, Maxime Domegni et Flamé Aziafor.

A l’issue de formation, trois thématiques ont été retenus et feront objet de plaidoyers auprès des autorités et de la société civile.

Créée le 20 octobre 2020 par des journalistes togolais, WEMA a pour mission de renforcer la communication et de susciter une prise de conscience générale autour des questions de l’eau et de l’assainissement, en lien avec la protection de l’environnement. Les membres de cette association entendent ainsi jouer leur partition dans le secteur de l’eau au Togo.

Max D.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents