Accueil Actualité Togo : revue de presse Économique, Environnementale et de Santé du 01...

Togo : revue de presse Économique, Environnementale et de Santé du 01 août 2018

800
0

L’actualité togolaise en début de semaine sur les plans économiques, sanitaires et environnementaux est marquée respectivement par le financement du développement de l’agriculture, les frais de vidange et les conséquences du changement climatique sur certains pays de l’Europe.

Sur le plan économique, le quotidien Togo Matin titre   « Cedeao/La Suisse finance le développement de l’agriculture »

« En début de semaine dernière Jean-Claude Kassi Brou, le président de la Commission de la Cedeao a procédé, au nom des pays membre de l’institution communautaire, à la signature d’un accord de financement de trois milliards de francs CFA avec la Suisse. Le Partenariat a été acté en présence d’Eric Mayoraz , l’ambassadeur suisse au Nigeria, au Tchad et à la CEDEAO »  indique le journal.

Sur le plan Environnementale, le même quotidien titre  « Vagues de chaleur et incendies et ailleurs : conséquences du changement climatique, le monde entier face à ses responsabilités  »

« Au cours de la semaine qui vient de s’écouler, certains pays d’Europe et d’ailleurs ont vécu des situations extrêmes. Pendant que la Grèce s’embrasait sous un feu de brousse géant, d’autres pays dans le monde se plaignaient d’une vague de chaleur insupportable. Et la menace demeure encore. Sans doute, le signe d’une planète qui va mal »  peut-on lire dès l’entame de l’article.

Sur le plan sanitaire, le bihebdomadaire l’Union pour la Patrie titre « Frais de vidange : source de dispute dans les cours communes  »

 «Dans la plupart des cours communes, des disputes se déclenchent entre les bailleurs et leurs locataires chaque fois quand il s’agit de faire vider les puisards des toilettes. De la légalité à la légitimée, chacun cherche à s’affirmer de la plus intransigeante des manières. Pour les uns, c’est le bailleur qui doit s’occuper de cette tâche et pour les autres, ce sont les locataires qui ont l’obligation de générer leur affaire ». Certains d’entre eux affichent leur point de vue et chacun y va de ses arguments. Indique l’auteur de l’article.

Et d’ajouter « par ailleurs dans certaines cours même si les locataires n’ont pas encore évoqué le problème, certains se disent prêts à contribuer pour faire vider les puisards à l’image de joseph Attah pour qui cest judicieux de faire vider les toilettes que l’on a « trouvé vide et très profond et que nous avons contribué à remplir »

Hector Nammangue


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here