Une attention particulière accordée à la filière Coton au Togo

Les producteurs de coton ont reçu en fin de semaine dernière à Atakpamé à environ 175 km au nord de Lomé le nouveau ministre de l’Agriculture, Noël Koutéra BATAKA. Nous rapporte le site d’informations Savoirnews.net

Selon la source cette première sortie du nouveau ministre de l’Agriculture s’est donnée pour objectif d’échanger avec les dits producteurs sur la stratégie à mettre en œuvre pour booster la filière de l’or blanc au Togo. Une filière a forte potentielle et de croissance économique selon le ministre.

Le confrère indique que M. Bataka a également souligné que cette filière apporte énormément à l’économie nationale en termes de revenus des producteurs, mais également en termes de relance de la balance commerciale.

Il le cite « le message que nous avons fait passe se situe dans la droite ligne de la vision du chef de l’état : informer les producteurs et acteurs des mesures prises pour un meilleur rendement. Tout est mis en place pour que cette filière connaisse sa croissance telle que le gouvernement le souhaite. »

Le portail savoirnews.net ajoute que cette rencontre a été l’occasion pour le ministre de répertorier les préoccupations de producteurs et les défis à relever pour le con fonctionnement de la filière.
Aussi est-il que le ministre à écouter les doléances des uns et des autres.

Des préoccupations liées aux outils industriels pour l’amélioration des rendements ont été soulevées par les acteurs de Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) et de la Fédération nationale des groupements des producteurs du coton( FNGPC) , révèle la même source.

« Une attention particulière sera accordée a la filière pour que le Togo devienne un champion en matière de production de l’or blanc en Afrique de l’ouest. » À conclu le ministre en charge de l’agriculture.

Pour information, le Togo a inscrit la filière cotonnière dans une vision stratégique sur 10ans, a travers un document d’orientation stratégique élabore avec de l’appui de la banque mondiale : atteindre d’ici 2022, au moins 200.000 tonnes de coton graine de 95% de premier, avec un rendement moyen de 1600kg/ha et produire plus de 85% de coton fibre de qualité de tête.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents