Togo/WACA ResiP : environ 450 millions de FCFA pour la gestion des déchets solides et liquides dans la commune des Lacs I

Contribuer à l’amélioration de la qualité et du cadre de vie des populations d’Aného à travers quatre objectifs spécifiques, à savoir équiper les ménages en toilettes ECOSAN (adaptée à la nappe phréatique affleurante de la zone) et puisards et permettre aux écoles canton de Glidji de bénéficier des conditions d’hygiène décentes , faire abonner les ménages au service de collecte des déchets solides , et au service de contrôle de bon fonctionnement et de vidange ; collecter les déchets solides et liquides de la ville d’aného depuis leurs lieux de production et valoriser les déchets solides et liquides collectés sont les résultats attendus du sous-projet gestion des déchets solides et liquides de la préfecture des lacs financé par la Banque Mondiale à environ 454 millions de FCFA.

LIRE AUSSI: Togo/WACA RESIP : les travaux de la protection du littoral côtier vont s’étendre de la localité d’Agbodrafo à Aného

Lancé ce lundi dans la ville d’Aného à 40 km à l’est de Lomé par le ministre en charge de l’environnement, le Prof Oladokoun David, le présent sous projet permettra l’étendue des services d’assainissement solide et liquide sur l’ensemble du territoire communal , sa pérennisation , aussi bien financièrement qu‘institutionnellement au sein d’un service municipal dédié, fusionnant en particulier les équipes en charge de la gestion et du contrôle sur les déchets solides et liquides.

LIRE AUSSI: Togo/WACA RESIP : Les comités de gestion des plaintes installés

«  Dans sa dimension nationale, le projet s’appuiera au niveau local, sur les commissions préfectorales de développement durable (CPDD) , les communes, les populations à la base, les associations et les organisations non-gouvernementales (ONG) dans la mise en œuvre des activités communautaires. », a t-il lancé.

Vue partielle des officiels

Il s’inscrit dans les 11 sous projets du projet WACA ResiP qui exécutera des activités communes entre le Togo et le Bénin comme la protection du segment de la cote transfrontalière qui va d’Agbodrafo à Grand Popo et le curage mécanique du chenal Gbaga et de restauration de ses écosystèmes associés.

LIRE AUSSI: Togo/Projet WACA : les plaintes des sinistrés , seront traitées équitablement selon Bakatimbe Tchannibi

Au regard des objectifs, les résultats attendus sont définis comme suit  : 120 ménages sont équipés en toilettes  ECOSAN et puisards et les 7 écoles primaires publiques du canton de Glidji sont équipées en toilettes chasse manuelle avec des dispositifs de lave-mains ; le nombre de ménages disposant de toilettes ECOSAN  est passé de 244 à 364 d’ici 3ans ; le nombre de ménages abonnés aux services de contrôle de bon fonctionnement et de vidange est passé de 504 à 904 d’ici 3ans ; les déchets solides produits par 4000 ménages et autres producteurs sont collectés à leur source de production ; 50% des déchets collectés sont traités avant l’enfouissement des déchets ultimes, 80% des habitants ont le sentiment que la propreté de la ville s’est améliorée.

Edem Kolani

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents