Togo : Gérer les déchets mais surtout changer nos modes de vie , le vif appel de l’ANASAP

Le développement de pré-collectes les plus proches des gens, assurées par des comités de gestion locaux à l’échelle de quartiers, renforce la responsabilisation et l’implication des citoyens Togolais. Ces systèmes doivent être encouragés, à travers des projets portés par les collectivités locales et surtout par les ONG proches des habitants.

Environnement: Quand l’ANASAP contribue à redorer le blason de la ville de Lomé

 Ce modèle de proximité ouvre la porte au développement de projets locaux qui renforcent les échelons « vertueux » de la consommation durable, la prévention et la réutilisation des déchets, a expliqué de bout en bout Boba Balouki Maxime, Chef division planification  et suivi évaluation de l‘Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique ( l’ANASAP) invité lors de la première édition de la nuit des ambassadeurs  et entrepreneurs verts qui s’est tenu à la maison des jeunes d’amadahomé ce samedi.

En effet depuis sa naissance, l’être humain consomme des matières et produit des déchets. La quantité de déchets produite par habitant et par an est un indicateur de « développement » : plus j’ai de moyens, plus je consomme, plus je jette des produits transformés, manufacturés dont l’énergie et les quantités (et qualités) des matières utilisées pour leurs productions sont élevées.

Togo/ Branchement illicite aux caniveaux : L’ ANASAP passe aux sanctions

« Aujourd’hui il est nécessaire de repenser nos modes de production et consommation en y intégrant toutes les parties prenantes, donc aussi les producteurs de déchets pour véritablement donner une place à la prévention, tout au sommet de la pyramide vertueuse de la gestion des déchets. Ceci amènera   une adoption de bons comportements de nos  citoyens. », a-t-il indiqué.

Et pour mettre fin à cette  problématique liée à la gestion des déchets  qui a des  impacts sanitaires, le Chef division planification  et suivi évaluation de l’ANASAP  conseille  qu’il faut qu’on apprenne également à réduire les  déchets à la source en les  réutilisant. C’est pour cela que nous faisons cas de la  valorisation et du  recyclage des déchets.

Pour information comme bilan des activités de janvier à juin 2020, l’ANASAP a réalisé plusieurs activités dont le curage et l’entretien du canal d’équilibre de la lagune de Lomé, le curage de 5700 ml de caniveaux dans la commune de Agoè Nyivé 1, l’entretien de 03 lacs et 09 bassins, la collecte et le transport de 14 765 m3 de déchets vers les décharges finales.

Togo/WACA ResiP : avec l’ANASAP, le nettoyage de la plage de Lomé sera mécanisé

L’institution a rendu propre également  la plage dans le cadre du sous projet d’appui à l’assainissement du projet WACA.

Conformément à son PTBA 2020, l’ANASAP a aussi,   construit des clôtures pour sécuriser  08 marchés, et a réalisé des travaux d’assainissement dans le Grand Lomé etc..

Edem Kolani

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents