Accueil Actualité Togo/Énergie verte : La turbine à gaz de la centrale Kékéli...

Togo/Énergie verte : La turbine à gaz de la centrale Kékéli enfin opérationnelle

201
0

Ce  lundi 26 avril  le chef de l’État  togolais Faure Gnassingbé a présidé à l’inauguration de la première flamme de  la centrale Kékéli Efficient Power au siège de la société à Lomé,  a-t-on appris.

Dotée d’une puissance installée finale de 65 MW,  la centrale  devra augmenter la capacité de production installée du Togo de 50 % grâce à une énergie « efficiente et abordable ».

263 000 foyers bientôt alimentés au Togo grâce à Kékéli Efficient Power

Selon  Mawunyo Mila Aziablé, la ministre déléguée auprès du président de la République chargée de l’Energie et des Mines, cette centrale constitue une belle avancée dans la transition énergétique du Togo vers un modèle plus durable mais également plus inclusif.

« Kékéli fournira une électricité abordable à plus de 250 000 foyers et entreprises. La première flamme en vue de la mise en service de la centrale est en droite ligne avec la Feuille de route gouvernementale 2020 – 2025 afin d’assurer une stabilité énergétique au pays à l’horizon 2030 », a-t-elle déclaré.

Quant au Directeur général d’Eranove, le groupe français en charge du développement et de l’exploitation de la centrale, la technologie du cycle combiné gaz-vapeur qui sera utilisé permettra de produire plus d’électricité, sans consommation additionnelle de gaz et en limitant les rejets de CO2 dans l’atmosphère.

Togo : La production énergétique de Kekeli efficient Power sans consommation additionnelle de gaz

 « L’augmentation significative des capacités de production électrique participera de manière notable au développement et au rayonnement économique du Togo en Afrique de l’Ouest et à l’étranger. De plus, conformément aux bonnes pratiques internationales en matière de participation des parties prenantes, sur les plans sociaux et économiques, la construction et l’exploitation de la centrale soutiendront la dynamisation de l’économie et de l’emploi déjà engagée au Togo en stimulant l’ensemble des secteurs économiques », a-t-il précisé.

Il faut noter que la société Kékéli Efficient Power, est une joint-venture entre le groupe Eranove qui en détient 75% et l’État togolais détenteur à 25%, via Kifema Capital, un véhicule d’investissements du holding d’État, Togo Invest, qui comprend comme actionnaires, la CNSS, l’INAM et la CCIT. Le coût global de la centrale estimé à 85 milliards de FCFA, dont 75% de dette, soit 67 milliards de francs CFA, a été majoritairement mobilisé à travers des institutions financières panafricaines emmenées par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et Oragroup.

Depuis la signature du contrat de concession en octobre 2018, indique-t-on, le projet Kékéli a permis la création de 895 emplois directs et indirects pendant la construction du cycle ouvert. Pour son exploitation, indiquent ses dirigeants, ce sera la mission de près de 50 ingénieurs, techniciens supérieurs et personnel administratif sortis des universités et écoles togolaises, avec des expériences diverses, et qui ont été passés au moule d’Eranove exploitant de centrale électrique depuis 30 ans.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here