Togo: Edoh Wowuikopé va réduire ses risques d’inondations à près de 100 millions F CFA avec le projet WACA

Edoh Wowuikopé , le village du canton d’Afagnan dans la préfecture du Bas-Mono (Région maritime) au Togo, avec une population estimée à 450 habitants et dont l’ activité principale est l’agriculture est victime  d’inondations récurrentes. Ces inondations, qui grignotent les superficies cultivables, détruisent les cultures et démolissent les habitations en terre battue.

Situé dans la dépression du bassin fluvial du Mono, le village avec le Projet d’investissement de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA ResIP-Togo) sera renforcé à hauteur de 98 624 682 F.CFA environ 100 millions de F CFA pour la réduction des risques d’inondation et de l’extrême pauvreté par la promotion de l’économie rurale dans la Préfecture.

Le financement qui s’inscrit dans le Projet de renforcement des initiatives de développements communautaires du village et porté par l’ONG (OVAD-AP) permettra la réduction de  la baisse de productivité et le déplacement massif des populations vers d’autres localités.

LIRE AUSSI: Togo/Risques d’inondation des localités riveraines du fleuve mono : Le ministre de la sécurité invite la population à plus de vigilance

Les principales activités du projet sont entre autres : la réhabilitation/construction de caniveaux sur 1,025 km, le curage manuel de retenue d’eau, la clôture du château d’eau (10m x 15m), l’entretien des installations du forage, la réhabilitation de la margelle de la fontaine publique (Circonférence : 16,30 m), la mise en œuvre des activités génératrice de revenu (maraîchage)

« Il sera question de renforcer les capacités du bassin de rétention d’eau construit par le PGICT. Le  second ouvrage que WACA va aménager est le déversoir qui a été construit pour faire de petites souches à ce déversoir, aménagé la piste qui désert le village avec un rechargement systématique. Les périmètres de la retenue d’eau seront utilisés. » a expliqué Yao Alex Hoegnikou, directeur de l’ONG Organisation des volontaires acteurs de développement-Action plus (OVAD-AP) qui a encadré la population lors de la réalisation des travaux.

LIRE AUSSI: Togo/WACA RESIP : les travaux de la protection du littoral côtier vont s’étendre de la localité d’Agbodrafo à Aného

Et d’ajouter « Cette retenue d’eau, il faut le rappeler a été construit début avril 2016 par les habitants du village avant l’arrivée du PGICT qui a permis de drainer les eaux d’inondations et assainir le milieu, avec 32 millions de F.CFA, soit 60.000 dollars Us. »

Depuis 2010, les inondations récurrentes dans le village d’Edoh-Wowuikope, dans la commune d’Afagnan, ont perturbé la vie des populations et entraîné des déplacements massifs vers d’autres localités. La construction d’une retenue d’eau en 2016 a permis de développer plusieurs activités communautaires et de fournir un emploi et des revenus à la population locale.

Kofi M.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents