Accueil Actualité Le Centre de service scientifique ouest-africain sur le changement climatique lance son...

Le Centre de service scientifique ouest-africain sur le changement climatique lance son Master en énergie et hydrogène vert

350
0

Le Centre de service scientifique ouest-africain sur le changement climatique et l’utilisation adaptée des terres (WASCAL), sous le parrainage du ministère fédéral allemand de l’éducation et de la recherche (BMBF), a le plaisir d’annoncer la candidature de son programme International Master en énergie et hydrogène vert (IMP-EGH) dans les quinze (15) pays de la CEDEAO, à savoir Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée Conakry, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo.

 WASCAL est une organisation internationale entièrement ouest-africaine qui se concentre sur la recherche universitaire et transdisciplinaire, le renforcement des capacités scientifiques de niveau supérieur et la fourniture aux décideurs politiques d’Afrique de l’Ouest de conseils scientifiques sur l’adaptation aux effets du changement climatique et la gestion de l’utilisation des terres.  Elle coopère avec de nombreuses agences et universités de la région, offrant à ses partenaires une plate-forme d’excellence en matière de connaissances.

WASCAL est financé par le BMBF, des partenaires multilatéraux et bilatéraux et ses pays membres d’Afrique de l’Ouest.

Le programme International Master sur l’énergie et l’hydrogène vert (IMP-EGH) est novateur pour la région d’Afrique de l’Ouest et il est conçu pour préparer la prochaine génération à relever les défis énergétiques de l’adaptation et de la résilience au changement climatique en Afrique de l’Ouest.

L’approche interdisciplinaire du programme permettra de mieux comprendre les infrastructures énergétiques actuelles en Afrique de l’Ouest, leurs forces et leurs faiblesses, les politiques énergétiques, les pratiques dans un contexte de changement climatique et la recherche de solutions durables.

Par le présent appel, l’Université Abdou Moumouni  de Niamey lance son programme de Master Recherche (MRP) en Hydrogène Vert pour l’année académique 2021-2022.

 Le programme offre une bourse complète aux candidats retenus des pays membres de la CEDEAO. Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo…

Les candidats potentiels sont invités à soumettre une candidature pour la sélection ICI


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here