Gestion des eaux potables et usées : Le Togo veut se mettre aux normes internationales

Cette semaine, au Togo, les spécialistes en Eau et assainissement  réfléchissent sur l’élaboration des normes ISO 30 500 et 24 521; relatives aux systèmes d’Assainissement Autonomes (SAA) et aux services en eaux potables et eaux usées. Lit-on sur le portail Togofirst

En d’autres termes, la norme 30 500 prescrit les exigences techniques de performance, de sécurité, de durabilité et de protection sociale et environnementale en matière de systèmes d’assainissement, tandis que la 24 521 donne des directives sur la gestion des eaux usées, afin de permettre leur traitement avant rejet.

LIRE AUSSI:  Togo : la gestion des eaux usées sous la loupe

L’idée est d’élaborer ces deux normes, en vue d’en faire des instruments de développement pour le Public et le Privé, tout en protégeant les usagers et l’environnement.

Il faut noter que  si ces standards existent déjà, la réflexion  se donne pour objectif  de s’adapter aux spécificités du Togo.

En effet, il s’agit de « prendre en compte des situations assez spécifiques au Togo, pour la mise œuvre et le respect de ces deux normes. », précise Kossiwa Tsipoaka, Présidente du comité technique Eau et assainissement.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents