Financements climatiques: Le Togo doit faire davantage

« Il a été remarqué que des efforts sont déployés au niveau des partenaires en matière de financement contre les  effets néfastes des changements climatiques auxquels au  Togo mais cependant il reste encore à faire. Étant donné qu’on assiste encore à des inondations et des pluies diluviennes de ces derniers jours qui ont causé d’importants dégâts, beaucoup de travail reste encore à faire. », a indiqué Mme Merry Yaou, chef division de lutte contre les changements climatiques à la direction de l’environnement lors d’un atelier national de haut niveau sur la finance climatique  qui se tient cette semaine à Lomé.

LIRE AUSSI: L’Agence régionale de l’agriculture et de l’alimentation vers une transition agroécologique

Et de préciser «  c’est un vaste chantier qui nécessite une attention particulière. »

Initiative du ministère de l’environnement,  cette rencontre se veut un cadre d’échanges et de partage d’expériences sur les stratégies à élaborer pour une lutte efficace contre les changements climatiques.

LIRE AUSSI: Togo: Le PATAE pour une meilleure résilience aux changements climatiques

En d’autres termes, il s’agira selon les organisateurs de proposer des projets bancables qui répondent aux critères des différents partenaires en vue de mobiliser suffisamment de ressources pour une lutte efficace contre ce fléau d’actualité.

Plusieurs thèmes meublent cet atelier à savoir, le renforcement de capacités des acteurs nationaux, l’accès aux financements climatiques nationaux, régionaux et internationaux.

Cette initiative du ministère de l’environnement se déroule en collaboration avec le PNUD et plusieurs autres partenaires. Les travaux dudit atelier ont été ouverts par le ministre en charge du secteur David Oladokoun.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents