Accueil Actualité Togo : Le projet de création de forêt communautaire dans...

Togo : Le projet de création de forêt communautaire dans les préfectures d’agou et de danyi validé

295
0

 Des réunions de concertation pour la validation du projet de création de forêt communautaire sont tenues la semaine dernière  à Agou-Nyogbo, à 5 Km au nord-ouest de Gadzépé et à Danyi Kétémé, à 7 km au sud-ouest de Kétémé. A  t-on appris auprès de l’Agence Togolaise de Presse.

Initiées par l’Organisation pour le Développement et  l’Incitation à l’Auto-Emploi (ODIAE) et l’ONG Frères Agriculteurs et Artisans pour le Développement (FAGAD) en collaboration avec le ministère en charge de l’Environnement et de la Planification, ces rencontres ont créé de cadre pour la validation du projet de création des forêts relatif à la définition de la procédure de création ou d’attribution de la gestion des forêts communautaires au Togo.

Le projet a été financé par le Programme d’Appui à la Lutte contre le Changement Climatique (PALCC), l’Alliance Mondiale Contre le Changement Climatique (AMCC) et l’UE.

 Il s’inscrit dans la mise en œuvre du projet  de renforcement de la résilience des populations du sud Togo aux changements climatiques à  travers la gestion durable des forêts et des terres.

 La création de ces forêts communautaires va permettre la conservation des ressources forestières à travers l’éducation, l’organisation et la formation des populations environnantes puis leur valorisation par la promotion des activités génératrices de revenu liées à la gestion durable des ressources naturelles en vue d’améliorer  les conditions de vie de ces populations.

Il est aussi question de responsabiliser pleinement les communautés de ces localités dans la gestion des ressources forestières en mettant en place un dispositif efficace de gestion des feux de végétation et de lutte contre le braconnage, le pâturage et l’exploitation illicite.

Durant les travaux, la charte de gestion et du contrat de mise à disposition, les membres des comités de gestion ont été présentés au public.

 Ces comité sont représentatifs de toutes les composantes de la communauté que sont la chefferie traditionnelle, les groupements d’agriculteurs, les groupes folkloriques, les associations de femmes, le cercle des jeunes, les leaders religieux et les garants des us et coutumes, les cadres et retraités et enfin les exploitants (chasseurs et tradithérapeutes).

A Gadzépé, la forêt communautaire  est dénommée Avégamé, elle sera gérée par un comité de gestion de sept membres, chapeauté par M. Amékulafé Kossi.

Le directeur préfectoral de l’Environnement, du Développement durable et de la Protection de la Nature d’Agou, Lt Tchoyoke Kpanté a appelé la population à adhérer massivement à ce projet.

A Apeyemé, la forêt communautaire couvre une superficie de 40,23 hectares.

Le directeur exécutif de l’ODIAE et le secrétaire de l’ONGFAGAD, respectivement Egbenou Koffi et Ayeh Kossi ont convié tous les acteurs impliqués dans la gestion de cette forêt communautaire à apporter leurs contributions à la réussite du projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here