Togo / Zio : l’Union des Coopératives Agricoles vers une accessibilité des produits agroécologiques

Le Groupe chrétien de Recherche Actions pour la Promotion Humaine par l’Éducation (GRAPHE) a lancé le projet intitulé « Elargissement du modèle de circuit court de commercialisation de produits agro-écologiques de terroir de qualité » le jeudi 24 octobre dernier  à Agbélouvé (35 kilomètres au nord de Tsévié). Apprend-on de l’ATOP.

Le projet lancé est  au profit des membres de l’Union de Coopératives Agricoles du Zio (UCA-Zio) et ceux de l’Union des Sociétés Coopératives Agricoles de Haho (USOCA Haho) par le GRAPHE.

Il est financé à 60,57% par le Fonds PISCA de l’Ambassade de France au Togo et le reste par GRAPHE et les bénéficiaires directes pour un montant total de 48 139 660F pour une durée de 15 mois.

Par ce projet, les initiateurs voudraient renforcer durablement l’intégration et la résilience des exploitations agricoles familiales au sud Togo.

LIRE AUSSI: Voici quelques Bonnes Pratiques Agroécologiques que le Secaar vous propose

Il s’agit de diversifier et améliorer l’accessibilité des produits agro-écologiques de terroir de qualité sur les marchés ruraux et urbains et promouvoir les systèmes d’exploitation agro-écologiques intégrés plus productives.

La mise en oeuvre sera orientée sur cinq (5) axes, à savoir l’appui aux organisations bénéficiaires pour la mutualisation et l’élargissement de leurs démarches de qualité de production ; la transformation et le circuit court de commercialisation des produits ; le renforcement de la collaboration des deux unions. Il s’agit aussi de l’accompagnement des unions dans la diversification de la gamme de leurs produits ; l’augmentation de la capacité de pré-collecte des surplus de production et la dynamisation de dix nouvelles coopératives sollicitant l’adhésion aux unions existantes.

LIRE AUSSI: Togo/Pratiques Agroécologiques  dans les savanes  :  le consortium RAFIA, SAM TOGO et  l’UROPC-S collaborent

En lançant le projet le maire de la commune Zio1, Djéné Atsou a exprimé son intérêt pour cette initiative qui permettra de consommer de produits locaux. Il a demandé aux bénéficiaires de renforcer leurs organisations afin de vendre leurs produits à un prix rémunérateur.

Après avoir présenté les tenants et les aboutissants du projet, le coordonnateur de GRAPHE, M. Jean Apédo a rappelé les améliorations apportées à la production du riz et de l’arachide avec la technologie agroécologique dans les localités bénéficiaires du projet. Des représentants des structures intervenants dans le domaine de l’agriculture ont pris part à la cérémonie

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents