Togo : les jeunes entrepreneurs verts jubilent en attendant de bénéficier de l’aide de Ségolène Royal

L’ancienne présidente du conseil régional de Poitou-Charentes (France), Ségolène Royal a effectué une visite de l’incubateur des jeunes, Nunya Lab et du centre de collecte, tri et recyclage des déchets solides, Green Industry Plast (GIP) à Lomé. L’ambassadrice du président français, Emmanuel Macron, chargée de la négociation internationale pour les pôles arctiques et antarctiques est venue découvrir le génie créateur des jeunes togolais. L’objectif est de voir dans quelle mesure elle pourra les accompagner.

ANunya Lab’, Ségolène Royal a découvert des jeunes start-up qui se mettent au service de la population en y développant des projets innovants. Alors qu’au centre GIP, elle a vu un jeune qui transforme les déchets plastiques en d’autres produits à la population. À l’issue, elle a fait le serment d’accompagner la jeunesse togolaise.

LIRE AUSSI: Avec le FAIEJ, les jeunes entrepreneurs verts bénéficieront d’un système de mentorat sûr

« J’étais sollicitée pour parrainer un certain nombre d’initiatives et je vais le faire. Il y aura une suite aux projets sur lesquels je peux être utile aux jeunes pour prendre des contacts, apporter un appui à l’accompagnement des courriers, des appels et bien évidemment je vais répondre présente à ces sollicitations », a-t-elle déclaré.

L’ambassadrice du président français, Emmanuel Macron se dit beaucoup plus émerveiller par les de recyclage des déchets plastiques qui s’inscrit dans la protection de l’environnement.

« La lutte contre la pollution de l’environnement doit être menée sur le plan mondial. On peut créer des emplois et payer des gens qui vont rapporter un sac entier de plastiques rachetés ici. On peut voir aussi comment est-ce que les plastiques peuvent être recyclés, c’est-à-dire créer de nouvelles matières sans gaspiller les matières premières et l’énergie. Les déchets peuvent servir à faire beaucoup de choses comme des matières solides. On peut s’en servir dans les bâtiments, pour le recyclage et fabriquer des plastiques recyclés. Il y en a qui font œuvre d’art à partir des déchets plastiques », a-t-elle indiqué.

Notons que Ségolène Royal est accompagnée dans sa visite de la Directrice générale du Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) Saouda Mivédor Gbadamassi et des députées, Ibrahima Mémounatou et Kouméalo Anaté.

Edem K.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents