Accueil Actualité Togo : Fidelia Tokanhan innove avec ses ‘toffee’ à base...

Togo : Fidelia Tokanhan innove avec ses ‘toffee’ à base de clou de girofle

112
0
Fidelia Tokanhan, promotrice des toffee à base de cou de girofle

« Des toffee »  Chacun de nous a sûrement goûté à ces merveilles une fois dans sa vie.

Quand on était au secondaire, on se souvient qu’il y ‘ avait toujours une camarade de classe qui en vendait et tenez-vous bien, à crédit pour que tout le monde puisse en acheter.  Tout bon togolais peut témoigner, c’est sûr!

L’idée vient de la Start-Up Tof’fidou créée par la jeune togolaise Fidelia Tokanhan. Approchée par l’un de nos reporters, la jeune femme togolaise a confié que tout a commencé avec l’amour des confiseries par ces enfants.

Tof’fidou, c’est toute une histoire, car mes fils adoraient les confiseries et pour réduire les impacts négatifs de ces sucreries sur leur santé, je me suis dit que je pouvais moi-même leur faire des confiseries bio. Ceci , afin de contrôler le taux de sucre qu’ils introduisaient dans leur organisme, mais étant donné que c’était juste du toffee, j’ai pensé le faire en ajoutant du clou de girofle, un antibiotique et un antioxydant. Il est très efficace contre toutes sortes d’infections. Avec cette manière de faire, les gens en demandaient encore et encore. Et j’ai pensé en faire une activité génératrice de revenue“, raconte t-elle.

Elle précise que les toffee sont faits avec du lait de coco, mais c’est pour pouvoir réduire l’effet secondaire du sucre que les épices sont ajoutées.

La jeune entrepreneuse, qui fabrique ces bonbons, redouble d’inventivité pour toucher un maximum d’enfants et de citoyens togolais avec leur effet doux et en même temps épicé.

Les plus jeunes comme les plus âgés se lancent des défis d’en manger les quantités les plus élevées possibles, à la suite ou en même temps, ce qui n’est évidemment pas recommandé.

 Des occasions de mariage, de baptême et de diverses festivités ont poussé les jeunes togolais et les tous petits à en manger plus que de raison.

“Et surtout la touche particulière des épices le fait. Bref, j’en achèterai plus”, apprécie  Didu Bokon, un activiste climat.

Il faut noter que l’entrepreneuriat constitue de nos jours non seulement la meilleure alternative au chômage grâce au nombre d’emplois générés, mais  aussi une solution à des  problèmes qui minent notre société tout comme ceux liés à la santé que  la jeune Start-Up Tof’fidou essaie de résoudre.

Edem K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here